En ce moment : ABOUT DAMN TIME - LIZZO Ecouter la radio

Caen. Caen : ivre mort, il s'acharne sur un quinquagénaire tranquille

Vendredi 10 février 2017 un trentenaire a été jugé en comparution immédiate par le tribunal de grande instance de Caen (Calvados) pour violences aggravées et détérioration de bien d'autrui à Caen, dans la nuit du 8 au 9 février dernier. A l'issue de l'audience, l'homme a été placé sous mandat de dépôt.

Caen. Caen : ivre mort, il s'acharne sur un quinquagénaire tranquille
L'un des couloirs du tribunal de grande instance de Caen (Calvados) - Joëlle Briant

Dans la nuit du mercredi 8 au jeudi 9 février 2017, sans aucune raison, exceptée l'imprégnation alcoolique, Christopher Hebert, âgé de 31 ans, s'introduit chez un homme de 55 ans et le frappe sauvagement. Le tribunal de grande instance de Caen (Calvados) l'a jugé vendredi 10 février 2017 en comparution immédiate.

Tapage nocturne

Un homme âgé de 55 ans loue une chambre dans un ancien hôtel de Caen transformé en résidence. Il est maçon et se lève tôt. Cette nuit-là, victime d'une agression à son domicile, il est près de 2h du matin lorsqu'il appelle les secours. Un quart d'heure auparavant, sur le seuil de sa porte, il avait demandé à ses voisins de cesser de faire du bruit.

Frappé à coups de pied et avec sa lampe de chevet

Il y a plusieurs personnes sur le palier. L'un d'entre eux, qui n'est pas locataire des lieux, lui assène, sans sommation, un violent coup de poing dans le visage. L'homme est propulsé sur son lit où il est roué de coups de pied. L'agresseur saisit sa lampe de chevet et la lui casse sur l'épaule. Pour finir il s'empare d'une petite table et la fracasse contre le mur. Des comparses l'empêchent de poursuivre le carnage.

Sept jours d'incapacité totale de travail sont, pour le moment, prescrits à la victime qui souffre d'ecchymoses au visage, d'une blessure à l'épaule, de douleurs multiples et de trouble du sommeil.

Deux à trois bouteilles de whisky par jour

Le prévenu, dont le passé judiciaire est riche de plusieurs condamnations pour vols, recels, conduite alcoolisée, se décrit comme très dépendant à l'alcool (2 à 3 bouteilles par jour) "J'ai un trou noir, mais c'est possible alors j'assume. J'ai honte de qui je suis." La défense parle de son enfance traumatisante. N'ayant jamais connu son père, il a assisté, à 11 ans, à la mort de sa mère, tuée par son beau-père. Après quoi, ce furent les foyers. A ce jour il est plus ou moins SDF.

Brute pure et simple

Le procureur déclare que cela n'excuse pas le fait de se conduire en brute pure et simple. "Où se serait-il arrêté, si des intervenants ne s'étaient pas manifestés ?" La cour suivra son réquisitoire : Christopher Hebert est condamné à 16 mois de détention, dont 10 mois fermes assortis de 24 mois de mise à l'épreuve avec obligation de soins. Avant évaluation du préjudice final par expertise médicale, 1 000 euros de provision et 500 euros de consignation lui sont demandés. Il est placé sous mandat de dépôt.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Caen. Caen : ivre mort, il s'acharne sur un quinquagénaire tranquille