Tendance Ouest

Vous êtes dépressif ? Alors prenez garde aux morsures de chat ! Actu

Les chats n'aiment visiblement pas les gens qui prennent du Prozac... !
© Pixabay

Vous êtes dépressif ? Alors prenez garde aux morsures de chat !

13h59 - 23 septembre 2016 - par F.

Mais comment les chercheurs ont-ils pu lier les morsures de chat à la dépression ?

C'est très sérieux ! D'après une étude de Popular Science, les personnes dépressives seraient davantage exposées aux morsures de chat ! Cette étude a été menée par une équipe de l'université américaine, auprès de plus d'un million de personnes, et sur une longue période de 10 ans.

Ils ont récolté les données de nombreux hôpitaux concernant des patients soignés pour des morssures de chat. En épluchant les dossiers des patients, les scientifiques se sont rendu compte que près de 50% des personnes reçues pour une morsure de chat, ont également été traitées pour dépression ! Mais le chiffre le plus marquant n'est pas celui là...

LIRE AUSSI : Prendre l'apéro avec son chat, c'est désormais possible

86% des personnes mordues par un chat et souffrant de dépression sont des femmes.

On le sait, la compagnie d'un animal aide à soulager pour certains, la déprime et l'isolement. Les bienfaits de la présence d'un compagnon poilu à quatre pattes est bien connue... mais problème : si le chat déteste les gens déprimés, comment fait-on ? Et bien en règle général, les morsures d'un animal envers le maitre, sont dûes la plupart du temps aux changement d'humeur et d'attitude de ce dernier. La dépression pourrait tout simplement être un comportement dérangeant pour les chats. Pourquoi particulièrement les femmes ? Là en revanche cela reste une énigme...

Mais il y a plus inquiétant encore !

LIRE AUSSI : Un randonneur se perd dans les montagnes Suisses, c'est un chat qui le guidera pour retrouver son chemin

La déprime ne serait-elle pas transmise justement par le chat lui-même ?

Une hypothèse encore plus angoissante est ressortie de cette étude... Et si le chat nous transmettait lui même les syndrôme de la déprime ? En effet, les propriétaires de chats auraient des risques plus grands d'être infectés par le parasite Toxoplasma gondii, celui là même, fortement présent, dans les excréments de chats. En faisant la litière de son matou, le maitre peut-être infecté par ce parasite. Celui-ci serait à l'origine de modifications dans le cerveau humain... et pourrait engendrer par conséquent, un état dépressif !

Une raison de plus qui prouve que les chats sont là pour dominer le monde ! Tremble humain, TREMBLE !!! On ne se méfiera jamais assez !

Réagir à l'article

Articles sur le même thème