En ce moment : WOULD YOU STAND BY ME (FEAT. CLAIRE DENAMUR) - DIVA FAUNE Ecouter la radio

Paris (France) (AFP). Sécurité aérienne: les autorités européennes optent pour 2 personnes dans le cockpit

...

Paris (France) (AFP). Sécurité aérienne: les autorités européennes optent pour 2 personnes dans le cockpit
Un cockpit de A320, le 24 septembre 2008 - AFP/Archives
L'Agence européenne de sécurité aérienne a recommandé vendredi la présence permanente de deux personnes dans le cockpit des avions de ligne, une mesure que plusieurs compagnies avaient décidé d'appliquer dès les premiers éléments sur le crash de l'Airbus A320 de Germanwings connus. Dans une recommandation qualifiée de "temporaire", l'Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA) a préconisé vendredi la présence de deux membres d'équipage en permanence dans le cockpit, dont "au moins un pilote qualifié". Elle a effectué "cette recommandation sur la base des informations actuellement disponibles à la suite du dramatique accident du vol 4U9525 de la Germanwings et dans l'attente des résultats de l'enquête technique menée par le Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) français", a-t-elle précisé dans un communiqué diffusé sur son site. "Cette recommandation pourra être revue à la lumière de toute information nouvelle concernant cet accident", a ajouté l'agence basée à Cologne, en Allemagne. L'objectif est d'éviter qu'un pilote puisse se retrouver seul dans la cabine de pilotage, et donc en capacité de détruire son appareil dans un mouvement suicidaire, scénario jugé le plus probable dans le crash de l'A320 qui a fait 150 morts mardi dans le sud de la France. Obligatoire pour les compagnies américaines avant même cette catastrophe, cette disposition était aussi en vigueur au sein du transporteur finlandais Finnair, irlandais Ryanair et espagnol Iberia. "Alors que nous sommes encore dans le deuil des victimes, tous nos efforts se concentrent sur l'amélioration de la sécurité des passagers et des membres d'équipage", a déclaré Patrick Ky, le patron de l'EASA. Avant la publication de la recommandation de l'EASA, plusieurs compagnies aériennes européennes avaient déjà décidé d'appliquer cette mesure au vu des premiers éléments connus de l'enquête sur le crash de l'avion de la Germanwings dans les Alpes françaises. Le Canada a également décidé dès jeudi de rendre cette mesure obligatoire, quelques heures après qu'Air Transat et Air Canada eurent décidé d'agir volontairement en ce sens. De même, les compagnies aériennes allemandes ont décidé vendredi d'adopter cette règle. Voici la liste des compagnies qui ont décidé depuis jeudi d'appliquer la mesure: - Toutes les compagnies allemandes: Lufthansa, AirBerlin, Condor, TuiFly et DHL/European Air Transport Leipzig - Les compagnies autrichiennes Austrian Airlines (filiale du groupe allemand Lufthansa) et Flyniki (filiale d'Air Berlin) - La britannique EasyJet et Thomson Airways (TUI) - Les compagnies canadiennes: Air Canada, Air Transat et WestJet - La française Corsair International (TUI France) - La compagnie lettone AirBaltic - Les compagnies nordiques: Norwegian Air Shuttle, SAS et Icelandair - La compagnie suisse Swiss (filiale de Lufthansa) La compagnie Air France n'a pas de son côté pris une telle décision pour ne pas agir dans la précipitation et l'émotion. "Air France est en contact avec l'AESA et examine avec la plus grande attention les réflexions concernant ce sujet important".
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Paris (France) (AFP). Sécurité aérienne: les autorités européennes optent pour 2 personnes dans le cockpit