En ce moment : LIGHT SWITCH - CHARLIE PUTH Ecouter la radio

Greenpeace à Cherbourg : affaire mise en délibéré au 1er mars

Des militants anti-nucléaires comparaissaient devant le tribunal de Cherbourg aujourd'hui. Ils sont poursuivis pour "entrave à la circulation d'un train", en l'occurence un convoi de déchets nucléaire Areva.

Greenpeace à Cherbourg : affaire mise en délibéré au 1er mars

18 militants anti-nucléaire et l'association Greenpeace comparaissaient cet après-midi au tribunal de Cherbourg (Manche).

En janvier 2010, plusieurs militants avaient tenté d'empêcher le passage d'un convoi de déchets nucléaire Areva à Cherbourg. La SNCF a donc porté plainte contre eux pour "entrave à la circulation".

Le parquet a requis 400 euros d'amendes à l'encontre de seize des militants. Pour le responsable de la campagne nucléaire France, Yannick Rousselet, le parquet a réclamé une amende de 700 euros. Contre l'association Greenpeace, le parquet a requis une amende de 18 000 euros.

L'affaire a été mise en délibéré au 1er mars 2011.

Bonus VIDEO / Le reportage de Benoît Merlet, journaliste à La Manche Libre de Cherbourg.

Bonus AUDIO / En revanche, Areva ne s'est pas portée partie civile. Logique pour Pascal Husting. Le président de Greenpeace France estime que les anti-nucléaires avaient raison sur ce coup. 

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Greenpeace à Cherbourg : affaire mise en délibéré au 1er mars