En ce moment : CASTLES - FREYA RIDINGS Ecouter la radio

les deux très jeunes braqueurs de bus ont été arrêtés

Deux mineurs de 13 et 16 ans ont été placés en garde à vue puis présentés vendredi 24 mai à un juge pour enfants. Ils avaient agressé, armés d'un fusil à pompe, deux chauffeurs de bus en février dernier.

les deux très jeunes braqueurs de bus ont été arrêtés

C'est à la suite d'une longue enquête de voisinage que la brigade criminelle de la Sûreté départementale, épaulée par la Brigade anti-criminalité (BAC) de Rouen et la Compagnie départementale d'intervention (CDI), ont remonté la piste ayant débouché sur les deux mineurs. L'un d'eux, âgé de 16 ans, était très défavorablement connu des services de police. La vidéo embarquée dans le bus dans lequel s'est déroulée la première agression, le 17 février, a d'abord permis aux enquêteurs d'identifier le suspect le plus jeune, né en 1999.

Convoqué par les enquêteurs, ce dernier s'est présenté mercredi 22 mai à l'hôtel de police de Rouen, contrairement à son complice présumé. Lors de l'audition, il a alors reconnu les faits du 17 février, mais non ceux du 19, où un seul individu avait menacé un chauffeur de bus à l'aide d'un fusil à pompe, toujours dans le quartier Grammont-La Sablière, à Rouen. Lors de son audition, le jeune adolescent aurait expliqué aux enquêteurs qu'une connaissance leur aurait prêté le fusil à pompe. C'est l'autre mis en cause, son aîné de deux ans, qui aurait ensuite proposé de braquer un bus de la TCAR.

Après des perquisitions aux domiciles des deux jeunes, le plus âgé s'est finalement présenté au commissariat, jeudi 23 mai, en début d'après-midi. Il n'a toutefois reconnu aucune des deux agressions. Néanmoins, la police aurait découvert sur son compte Facebook une discussion avec le premier suspect, dans laquelle leur participation à l'agression ne ferait aucun doute. Tous deux ont été déferrés devant un juge pour enfants du parquet de rouen, ce vendredi 24 mai, en fin d'après-midi.

En février, ces deux agressions avaient particulièrement ému les chauffeurs de bus de la TCAR ainsi que les habitants du quartier Grammont-La Sablière. La circulation des bus sur la ligne 10 avait été suspendue en partie durant plusieurs jours.

Recevez l'actualité gratuitement
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
les deux très jeunes braqueurs de bus ont été arrêtés