En ce moment : LITTLE BIT OF LOVE - TOM GRENNAN Ecouter la radio

Au tribunal de Rouen : abus de confiance, l'aide ménagère démasquée

Entre 2009 et 2011, une aide ménagère se serait servi du chéquier et de la carte bancaire d'un vieux monsieur dont elle avait la charge à Rouen pour "arrondir" ses fins de mois.

Au tribunal de Rouen : abus de confiance, l'aide ménagère démasquée

Et plutôt grassement : le préjudice s'élève à 21 800 €. En épluchant les comptes, les enquêteurs ont découvert des achats bien peu utiles à un vieillard : habits féminins, sous-vêtements, parfums, camescope, voiture...

Jugée vendredi 3 mai par le tribunal correctionnel de Rouen, tout comme sa mère, également aide-ménagère chez la victime, et de son mari, qui aurait bénéficié des rentrées d'argent, la prévenue, originaire de Bihorel, n'a pas reconnu sa faute... Or, en 2011, elle avait avoué aux policiers avoir "abusé de la confiance" de son client. Allant même jusqu'à accepter une composition pénale. "C'était pour être tranquille", s'est-elle justifiée.

"Le réglement intérieur de l'association qui vous employait interdisait formellement de recevoir du liquide ou d'utiliser la carte bleue des bénéficiaires !" a tonné la juge. "Tout le monde le fait, pour faire les courses", a rétorqué la jeune femme, aujourd'hui âgée de 29 ans.

Le procureur de la République a demandé à son encontre une peine de 18 mois d'emprisonnement, dont 12 avec sursis, et la relaxe pour son mari et sa mère. Délibéré le 24 mai.

Recevez l'actualité gratuitement
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Au tribunal de Rouen : abus de confiance, l'aide ménagère démasquée