En ce moment : UN HOMME DEBOUT - CLAUDIO CAPEO Ecouter la radio

1er bilan économique après les intempéries dans la Manche

Les pertes financières dans la Manche après les intempéries de la semaine dernière se montent à plusieurs millions d'euros.

1er bilan économique après les intempéries dans la Manche

Le préfet de la Manche a fait un premier bilan économique des intempéries de la semaine dernière. Il s'agit de traiter tous les impacts économiques liés à cet épisode exceptionnel.

La CCI du Sud et Centre-Manche évalue à 20 millions d'euros les pertes économiques et à 100 000 le nombre de journées de travail perdues, selon un premier sondage réalisé auprès de 750 entreprises.

Une soixantaine d'entreprises de commerces, n'ont plus de toitures, 45 dossiers de procédures de chômage technique sont en cours de traitement.

Pour les entreprises y compris agricoles, l'Etat promet une souplesse pour les versements des taxes fiscales et sociales ainsi que des avances des crédits d'impôts.

Des indemnisations

Dans l'agriculture, 80 bâtiments et 20 serres sont tombés, une centaine de bovins sont morts, ainsi que des moutons ou des chevaux. Des procédures de calamités agricoles concernant les maraîchers notamment sont en cours d'examens.

Mais l'épisode neigeux, n'entre pas dans le cadre de la procédure de catastrophe naturelle a rappelé le préfet de la Manche. Les compagnies d'assurances assurent que les dégâts liés à la neige seront indemnisés. Les refus doivent être signalés en préfecture.

1er bilan économique après les intempéries dans la Manche

Recevez l'actualité gratuitement
Pour aller plus loin
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
1er bilan économique après les intempéries dans la Manche