En ce moment : DIEU M'A DONNE LA FOI - OPHELIE WINTER Ecouter la radio

Rouen attire les grands maîtres du chocolat

Les boutiques des chocolatiers jalonnent les rues de Rouen, comme autant de petits cailloux sur le chemin de la gourmandise. La ville attire les meilleurs. Ils sont de plus en plus nombreux, au fil des années. Des grandes enseignes nationales aux chocolatiers artisanaux qui se sont faits un nom et rayonnent bien au-delà de l’agglomération.

Rouen attire les grands maîtres du chocolat
Jean-Marie Auzou part régulièrement à l’étranger pour découvrir de petits producteurs de cacao.

Hautot, Auzou, Le Cacaotier, Hélouin ou encore l’Atelier du chocolat ou les Jeff de Bruges, chacun revendique sa spécialité. Peut-être plus que le reste des Français, les Rouennais sont des croqueurs de chocolat et il ont, chez eux, tout ce qu’il faut pour les satisfaire. Rouen regorge de grands chocolatiers et de chocolat fin.

Une créativité permanente

A tout seigneur, tout honneur : dans une vieille maison normande de la rue du Gros Horloge, à Rouen, Jean-Marie Auzou a installé ses marmites pleines de chocolat en 1979. Aujourd’hui, il est devenu un incontournable. Il a commencé à travailler le chocolat en 1961. Le déclic, Jean-Marie Auzou l’a eu à 7 ans. Le petit garçon a aperçu, émerveillé, dans la vitrine d’un pâtissier, une station essence tout en chocolat. "Ce jour-là j’ai réalisé que l’on pouvait faire beaucoup de choses avec lui." Depuis, les créations se sont enchaînées, du Zouzou d’Auzou au Number 1, en passant par les larmes de Jeanne d’Arc. Tous les ans, un nouveau chocolat fait son apparition dans l’étal du maître chocolatier.

Un saucisson au chocolat !

Les saveurs se mulitiplient également chez Hautot, venu de Fécamp pour s’installer place de la Pucelle, en plein centre de Rouen. L’an passé, par exemple, Olivier Hautot a créé pour Noël un saucisson au chocolat qui n’a plus quitté les vitrines. Depuis que le magasin s’est installé, la fréquentation augmente et la clientèle se fidélise. Sans compter que l’Hôtel Bourgtheroulde, tout proche, a augmenté l’attraction de la rue, autrefois un peu délaissée.

Les gourmands et gourmets qui se laissent tenter ont tous les âges : "des écoliers qui viennent acheter un rocher aux personnes plus âgées qui ont pris ici leurs habitudes", explique la responsable du magasin. Fait nouveau, les amateurs de chocolat sont de plus en plus jeunes. Et tous les milieux se laissent séduire peu à peu. "Ces chocolats sont plus chers, mais pour les grandes occasions, certains recherchent les plus fins", note Jean-Marie Auzou.   

Ses classiques, Hubert Masse, le fondateur de l’enseigne le Cacaotier, les connaît sur le bout des doigts. Installé depuis un an à Rouen, rue Guillaume le Conquérant, il a été sacré récemment l’un des douze meilleurs chocolatiers de France, par le club des croqueurs de chocolat. Une vraie consécration pour celui dont les débuts n’ont pas été faciles.

Jeune chocolatier, il s’était installé à Perth, en Australie. Mais la chaleur étouffante au mois de décembre, et une panne de climatisation, a eu raison de sa première tournée de chocolat. Ce mauvais souvenir s’estompe. Aujourd’hui, Hubert masse est la tête de quatre magasins de chocolats et fait l’unanimité parmi les amateurs de ses gâteries délicates ou goûtues.

Galerie photos
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Pour aller plus loin
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Rouen attire les grands maîtres du chocolat