En ce moment : FRIENDSHIPS (LOST MY LOVE) - PASCAL LETOUBLON Ecouter la radio

Normandie. La filière équine solidaire envers les chevaux en Ukraine

Solidarité. Le Conseil des chevaux de Normandie a lancé, jeudi 10 mars, un appel aux dons ainsi qu'une cagnotte en ligne pour venir en aide à la filière équine en Ukraine.

Normandie. La filière équine solidaire envers les chevaux en Ukraine
Le Conseil des chevaux de Normandie se mobilise en solidarité avec l'Ukraine. Une cagnotte en ligne et un appel aux dons ont été lancés jeudi 10 mars.

Afin de venir en aide aux professionnels de la filière équine en Ukraine, le Conseil des chevaux de Normandie lance un appel à la solidarité en récoltant des dons en nature mais aussi une cagnotte en ligne. L'initiative a été lancée jeudi 10 mars.

"Nous avons vu un appel à l'aide de la filière équine ukrainienne sur les réseaux sociaux. On a donc décidé de se mobiliser", explique Lola Quitard, directrice du Conseil des chevaux de Normandie. Plusieurs lieux de collecte ont été mis en place, notamment au Pôle international du Cheval Longines Deauville (Calvados), au Pôle hippique de Saint Lô (Manche), à Normandie Equine Vallée à Goustranville (Calvados), au Haras du Pin (Orne) ou encore à l'Hippodrome de Mauquenchy (Seine-Maritime). L'ensemble des dons récoltés seront ensuite transportés vers une structure équestre en Pologne." Nous demandons aussi aux professionnels de la filière s'ils peuvent proposer des emplois pour des réfugiés ukrainiens qui pourraient travailler dans leurs structures ou tout simplement s'ils ont des logements pour accueillir", poursuit la responsable. 

Selon des informations communiquées par le Conseil des chevaux de Normandie, la filière équine en Ukraine compterait plus de 100 000 chevaux. "Beaucoup d'entre eux sont bloqués par la guerre. Les professionnels n'ont plus accès aux matières premières. C'est pour cela que nous avons besoin de dons en nature, de type fourrage, aliments ou petits produits vétérinaires pour les premiers soins", poursuit-elle. Si la situation le permet, l'association espère ensuite pouvoir rapatrier les équidés, même si pour l'heure, cela semble compromis. "On étudie la possibilité de le faire. Les Ukrainiens peinent déjà à quitter leur pays...", précise Lola Quitard. 

• Lire aussi. Bayeux. La Ville s'engage pour le peuple ukrainien

• Lire aussi. Ukraine. La Région vient en aide aux entreprises normandes en difficulté

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Normandie. La filière équine solidaire envers les chevaux en Ukraine