En ce moment : L'ALCOOL ET LA FUMEE - TERRENOIRE Ecouter la radio

Caen. Reprise de la fac en janvier ? "Il n'en a jamais été question"

Enseignement supérieur, fac. Les cours reprendront à partir du mois de septembre, dans toutes les composantes de l'université de Caen Normandie.

Caen. Reprise de la fac en janvier ? "Il n'en a jamais été question"
Si les règles pourraient être moins drastiques à la rentrée qu'à l'heure actuelle, peu probable de retrouver des amphis bondés rapidement. - Unicaen

C'est peut-être la seule certitude, à l'heure actuelle : les cours reprendront dès le mois de septembre, à l'université de Caen Normandie. "Une rumeur folle évoquait janvier 2021, il n'en a jamais été question !" affirme Pierre Denise, son président, qui a dressé jeudi 11 juin les contours de la rentrée aux côtés de ses homologues du Havre et de Rouen. La direction caennaise élabore différents scénarios, avec ses différentes composantes (IUT, UFR…) du Calvados, de l'Orne et de la Manche.

Des cours présentiels garantis

"La clé, c'est d'être rapidement modulable", ambitionne Pierre Denise. Les conditions sanitaires qui seront applicables à la rentrée ne sont en effet pas connues, et elles peuvent évoluer dans le cas où des 'clusters' (cas groupés de Covid-19) entraîneraient la fermeture de tel ou tel espace. "Il faut aussi tenir compte des spécificités de chaque discipline : les contraintes du droit ne sont pas celles de la médecine…". Pour chaque formation, l'université de Caen a donc défini des "cours présentiels protégés" : "ils seront donnés en présentiel quelles que soient les règles sanitaires qui s'appliqueront". Cela concerne notamment les travaux pratiques.

Mais le numérique pourrait conserver une place importante. Les règles en vigueur aujourd'hui contraindraient la fac à ne pouvoir organiser que 25 % des cours dans ses murs. "C'est un scénario qui reste possible, mais ce n'est pas le plus probable", tempère Pierre Denise. La direction estime néanmoins que des investissements numériques sont indispensables, d'autant que dupliquer les cours paraît impossible. "Il faudrait encore plus d'amphis qu'en période normale". Captation vidéo, stockage, participation à l'achat d'ordinateurs pour les étudiants les plus modestes… Un surcoût estimé à deux millions d'euros. "Il est crucial que les universités soient accompagnées par l'État".

Galerie photos
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Caen. Reprise de la fac en janvier ? "Il n'en a jamais été question"