En ce moment : A LA VIE QU'ON MENE - JEREMY FREROT Ecouter la radio

Normandie. Camembert : il n'y aura pas de nouvelle AOP

Mardi 3 mars, l'Organisme de défense et gestion Camembert de Normandie a voté contre le nouveau cahier des charges de l'AOP.

Normandie. Camembert : il n'y aura pas de nouvelle AOP
L'Organisme de défense et de gestion Camembert de Normandie a voté contre le nouveau cahier des charges, à 53%.

C'est un travail de plus de deux ans qui a pris fin le mardi 3 mars : la grande AOP Camembert n'existera pas en raison de la décision de l'Organisme de défense et de gestion (ODG) Camembert de Normandie qui a voté contre le nouveau cahier des charges à 53 % (55 % des voix étaient nécessaires) lors d'une assemblée générale à Caen. Dans le même temps, 97 % des membres, composés des producteurs et des industriels, ont voté pour l'abandon du projet. "Je suis très déçu, on a eu près d'une réunion chaque semaine avec les gens les plus formés de France et tout ce travail est aujourd'hui rejeté", regrette Patrick Mercier, président de l'ODG Camembert de Normandie.

Point de désaccord

Cette nouvelle AOP avait pour but d'éviter la confusion entre le camembert AOP de Normandie au lait cru et le camembert "fabriqué en Normandie" au lait pasteurisé. Ce projet proposait un nouveau cahier des charges avec "deux niveaux, un premier qui s'appelle 'véritable camembert de Normandie' au lait cru avec des normes plus strictes que l'actuel et un deuxième niveau 'cœur de gamme' avec du lait pasteurisé mais avec des conditions de production à suivre (au moins 30 % de vaches de race normande dans chaque troupeau, six mois de pâturage par an, etc., NDLR)", indique Laurence Sellos, présidente de la Chambre d'agriculture de la Seine Maritime et de la commission élevage des Chambres d'agriculture de Normandie. Si les industriels ont voté contre, c'est en partie parce qu'ils "rajoutent des protéines de lait pour standardiser leur fromage. Cette mesure était envisagée dans l'accord, mais, en 2019, l'INAO est revenue sur cette partie. Ça obligeait les industriels à réinvestir dans des façons de produire différentes et ils ne veulent pas faire cet effort-là", explique Pascal Orvin président de l'Organisme de sélection de race normande.

Galerie photos
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Pour aller plus loin
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Normandie. Camembert : il n'y aura pas de nouvelle AOP