En ce moment : Anti-Hero - Taylor SWIFT Ecouter la radio

Normandie. Navires-usines : huit députés normands interpellent Didier Guillaume

Plusieurs chalutiers hollandais ont été aperçus en mer de la Manche au début du mois d'octobre 2019, avec une capacité de pêche allant jusqu'à 250 tonnes par jour. Face à ce danger, économique pour la pêche artisanale et écologique, huit députés normands ont réagi le jeudi 24 octobre 2019. Ils ont adressé une lettre au ministre de l'agriculture et de l'alimentation, Didier Guillaume.

Normandie. Navires-usines : huit députés normands interpellent Didier Guillaume
Le 24 octobre 2019, une lettre a été cosignée par huit députés normands pour alerter le Ministre de l'agriculture Didier Guillaume sur la pêche intensive pratiquée depuis le début du mois d'octobre en mer de la Manche par des chalutiers allemand et hollandais. - x

Ils étaient d'abord deux en mer de la Manche au début du mois d'octobre 2019. Un chalutier allemand (Le Annie Hillina) et un hollandais (Le Margiris) d'une capacité de pêche allant jusqu'à 250 tonnes de poissons par jour. Ils ont ensuite été rejoints par d'autres navires hollandais, ou senneurs, de 30 à 40 mètres de long, aperçus pour la première fois en Manche-Est. Et enfin, par l'Afrika, un autre chalutier hollandais de 126 mètres de long, aperçu le vendredi 25 octobre 2019, au large de Fécamp (Seine-Maritime) selon nos confrères du Courrier Cauchois et selon les informations publiées le lendemain par l'ONG Sea Shepherd sur sa page Facebook. Face à ce danger, économique pour la pêche artisanale et écologique, huit députés normands de différentes sensibilités politiques ont réagi le jeudi 24 octobre 2019. Ils ont cosigné une lettre au ministre de l'agriculture et de l'alimentation, Didier Guillaume, pour lui demander de mettre en place davantage de réglementations.

"Techniques industrielles non raisonnées, impacts écologiques catastrophiques, mises en danger des ressources et des espèces : ces industries de la pêche, dont il est par ailleurs difficile d'identifier les commanditaires et responsables, doivent faire en toute urgence l'objet d'un contrôle plus strict", ont déclaré en chœur Bertrand Bouyx, député La République en marche (LREM) de la 5e circonscription du Calvados, Stéphane Travert, député LREM de la 3e circonscription de la Manche, Agnès Firmin Le Bodo, députée Union des démocrates, radicaux et libéraux de la 7e circonscription de Seine-Maritime, Sébastien Jumel, député Parti communiste français de la 6e circonscription de Seine-Maritime, Philippe Gosselin, député Les Républicains de la 1ère circonscription de la Manche, Xavier Batut, député LREM de la 10e circonscription de Seine-Maritime, Sonia Krimi, députée LREM de la 4e circonscription de la Manche et Bertrand Sorre, député LREM de la 2e circonscription de la Manche.

Galerie photos
Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Normandie. Navires-usines : huit députés normands interpellent Didier Guillaume