En ce moment : GIRLS LIKE YOU - MAROON 5 Ecouter la radio

Cherbourg-en-Cotentin. Les bus s'affichent pour sensibiliser au harcèlement de rue

Depuis le lundi 21 octobre 2019 et jusqu'au 17 novembre 2019, la municipalité de Cherbourg-en-Cotentin (Manche) a lancé une campagne d'affichage dans les bus du réseau Zéphir contre le harcèlement de rue. Prochainement, elle compte aussi développer l'opération Angela, dans les établissements partenaires, pour protéger les victimes.

Cherbourg-en-Cotentin. Les bus s'affichent pour sensibiliser au harcèlement de rue
Depuis le lundi 21 octobre, les bus du réseau Zéphir à Cherbourg sensibilisent les usagers au harcèlement de rue.

Notice: Undefined offset: 0 in /home/tendance/www/views/article.php on line 86

Notice: Undefined offset: 0 in /home/tendance/www/views/article.php on line 86

Notice: Undefined offset: 0 in /home/tendance/www/views/article.php on line 91

Comment lutter contre le harcèlement de rue ? La mairie de Cherbourg (Manche) a réfléchi, et a installé une cinquantaine d'affiches depuis le lundi 21 octobre 2019, dans les bus du réseau Zéphir, et ce, jusqu'au 17 novembre 2019, afin de sensibiliser les voyageurs au harcèlement de rue, qu'ils soient témoins ou victimes. Une quarantaine de femmes par mois seraient victimes de violences à Cherbourg et aux environs, selon les chiffres recueillis par le Centre d'information sur les droits des femmes et des familles à Cherbourg.

Sa présidente, Michelle Mollo, nous explique l'intérêt de cette campagne, et comment aider simplement une personne victime de harcèlement :

Michelle Mollo

L'opération Angela à Cherbourg

Enfin, Cherbourg compte mettre en place l'opération Angela, lancée par un collectif féministe étudiant de Rouen (Seine-Maritime) dans les commerces, notamment dans les bars, pour aider les victimes de harcèlement de rue. Par exemple, si une femme se sent suivie par un homme avec insistance et qu'elle en éprouve de l'insécurité, elle peut entrer dans un établissement partenaire, sans être obligée de commander, et demander si Angela est disponible.

"Nous ne demandons pas aux établissements de jouer le rôle de la police, simplement d'offrir un refuge à la victime, de lui permettre d'attendre en sécurité que son agresseur parte et éventuellement appeler un taxi ou la police. Chacun d'entre eux sera identifiable grâce à un sticker collé sur leur vitrine ou porte", précise Frédéric Bastian, adjoint en charge du développement social et de la promotion de la santé. Cette opération devrait commencer à Cherbourg, le jeudi 28 novembre 2019.

Galerie photos
Recevez l'actualité gratuitement
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Jeu-Concours : devinez qui sera élue Miss France 2022
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Cherbourg-en-Cotentin. Les bus s'affichent pour sensibiliser au harcèlement de rue