En ce moment : OH MY GOD - ADELE Ecouter la radio

Cherbourg. Cherbourg : 2 millions d'euros investis dans les écoles

Le vendredi 30 août 2019, le maire de Cherbourg (Manche), Benoît Arrivé, présentait les travaux réalisés cet été dans les différentes écoles. Au programme : installation de nouvelles alarmes, rénovation énergétique des bâtiments et mise en place de tablettes numériques…

Cherbourg. Cherbourg : 2 millions d'euros investis dans les écoles
Les chantiers de l'été 2019 ont été axés sur trois dispositifs : la sécurité au sein des établissements, la rénovation énergétique et l'installation d'outils numériques dans les classes.  - x

Trois jours avant la rentrée des classes, le maire de Cherbourg, Benoît Arrivé, a présenté les travaux réalisés dans les différentes écoles. En 2019, 4,6 millions d'euros (soit 11 % du budget de la ville) a été investi dans les travaux d'entretien des écoles. La moitié a été mobilisée cet été (2 113 956 euros) avec trois axes de priorité : la sécurisation des infrastructures, leur rénovation énergétique ainsi que la numérisation des dispositifs scolaires (lancée depuis quatre ans).

La sécurité des établissements scolaires

Sécuriser les établissements scolaires constitue un des objectifs de ces travaux. Demandée par le gouvernement le 25 novembre 2015 à tous les établissement scolaires (école, collège, lycée et établissement spécialisé), l'installation d'une alarme du Plan particulier de mise en sûreté (PPMS) pour alerter les autorités de tout risque naturel (tempête, séisme…), technologique (explosion, radioactivité) ou d'intrusion extérieure, est entrée en vigueur dans six écoles de Cherbourg-en-Cotentin cet été.

Les écoles Henri Menut et Pauline Kergomard (La Glacerie), Les Tournesols (Cherbourg-Octeville), Voltaire (Tourlaville), Le Bois maternelle (Tourlaville) et Les Fauvettes (Querqueville) sont concernées. Quatre autres en seront équipées avant la fin de l'année 2019 : Louis Lucas de Néhou (La Glacerie), Jules Ferry et Doucet (Tourlaville) et Jules Ferry (Équeurdreville-Hainneville).

Réduire l'impact énergétique 

L'école Léon Blum, située a Equeurdreville-Hainneville a été pilote dans l'objectif de la ville de mener une politique de développement durable dans les établissements scolaires. Son isolation extérieure a été refaite, elle est équipée d'une "nouvelle chaudière à bois avec appoint gaz (à la place d'une chaudière fuel)" selon un communiqué de la ville, et d'un éclairage LED, faible en consommation d'énergie. Quatre autres écoles ont bénéficié cet été d'une rénovation énergétique : "l'école primaire Henri Menut (La Glacerie), l'école Marie Ravenel (Tourlaville), l'école Joseph Bocher (Équeurdreville-Hainneville) et l'école primaire Jean Jaurès (Cherbourg-Octeville)" selon la même source.

Numériser les salles de classe

Lancé en 2016, le Plan numérique a été développé à 18 nouvelles écoles cet été. Dans l'école Les Fauvettes, à Querqueville, chaque classe est désormais équipée d'un nouveau tableau blanc, d'un vidéoprojecteur et d'un visualiseur grâce à des travaux de câblage. Et deux écoles disposent à présent de 5 à 6 tablettes numériques. Écoutez Benoît Arrivé sur ce dispositif :

Benoît Arrivé, le 30 août 2019

Cherbourg attire de nouveaux habitants

Une autre nouveauté en cette rentrée : l'ouverture du groupe scolaire Marie Ravenel à Tourlaville dont le chantier avait débuté à l'été 2017 et qui réunit l'ancienne école maternelle Eglantine et l'ex école élémentaire Victor Hugo.

Concernant l'ouverture et la fermeture d'établissement, cette année, la tendance reste stable. Trois classes vont fermer à la rentrée dans les écoles Jean Macé d'Équeurdreville-Hainneville et Asselin et Hameau Baquesne de Cherbourg-Octeville mais trois autres ouvriront dans les écoles Albert Bayet et Les Coquelicots à Cherbourg-Octeville et Suzanne Brès à La Glacerie. "L'ouverture des Coquelicots est l'effet du dédoublement des classes dans les écoles en zone REP+, explique Benoît Arrivé. Globalement, c'est donc une rentrée positive du point de vue des effectifs.".

Le lundi 2 septembre 2019, "5 448 enfants prendront le chemin de l'école (contre 5 457 en 2018)" sur les 43 écoles que compte Cherbourg-en-Cotentin selon un communiqué de la Ville. Une stagnation qui s'explique par la création d'emplois dans différentes branches industrielles à Cherbourg-en-Cotentin. Écoutez les explications de Benoît Arrivé, maire de Cherbourg :

Benoît Arrivé sur l'attractivité de Cherbourg, le 30 août 2019

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Cherbourg. Cherbourg : 2 millions d'euros investis dans les écoles