En ce moment : IN THE DARK - PURPLE DISCO MACHINE Ecouter la radio

Rouen. Mamoudou Barry : "une agression raciste" pour l'avocat de la famille

Un suspect a été interpellé, lundi 22 juillet 2019 dans la matinée, à Rouen (Seine-Maritime), après l'agression qui a coûté la vie à Mamoudou Barry vendredi 19 juillet.

Rouen. Mamoudou Barry : "une agression raciste" pour l'avocat de la famille
L'avocat de la famille va exiger la prison ferme à perpétuité à l'encontre de l'agresseur. - Tendance Ouest

Un jeune homme, né en 1990, a été interpellé à Rouen (Seine-Maritime), lundi 22 juillet 2019, vers 9h30. De nationalité turque, il est soupçonné d'être l'auteur de l'agression mortelle contre Mamoudou Barry, vendredi 19 juillet. Le suspect a "des antécédents psychiatriques", selon une source policière, et est déjà connu des services pour des infractions à la législation liées aux stupéfiants.

La victime, un enseignant-chercheur guinéen de l'université de Rouen, a perdu la vie samedi 20 juillet 2019, des suites de ses blessures.

    • Lire aussi. Racisme et homophobie dans les stades : une "fiche de signalement" en France

Le caractère raciste indiscutable

"On peut se réjouir de cette interpellation", a réagi l'avocat de la famille de la victime, Jonas Haddad, qui insiste sur le caractère raciste des faits. "Il roulait doucement, près d'un arrêt de bus, et on a commencé à l'insulter en disant qu'on allait 'niquer des noirs'", détaille le conseil. "Il est sorti de sa voiture et c'est là qu'il a commencé à recevoir des coups de poing." Une mauvaise chute provoque ensuite un écoulement de sang important. L'universitaire perd la vie deux jours plus tard au CHU de Rouen.

    • Lire aussi. Mort de Mamoudou Barry à Rouen après son agression

Le crime s'est déroulé peu de temps avant la finale de la Coupe d'Afrique des nations, le vendredi soir. Mais rien ne permet de faire le lien entre les deux évènements. "Moi, je ne le ferais pas", insiste l'avocat. "C'est un crime raciste. Le lien avec un match de foot, ce n'est pas notre sujet. Ceux qui essayent d'instrumentaliser, ce n'est pas le moment."

Il entend en tout cas être très ferme avec l'agresseur et espère pouvoir obtenir la réclusion criminelle à perpétuité, avec une peine de sûreté de 30 ans. Le motif raciste constitue une circonstance aggravante de l'assassinat.

Une marche blanche doit être organisée, vendredi 26 juillet 2019, en hommage à la victime.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Rouen. Mamoudou Barry : "une agression raciste" pour l'avocat de la famille