En ce moment : MONDE NOUVEAU (YUKSEK REWORK) - FEU! CHATTERTON Ecouter la radio

Caen. Caen : le forcené de la Grâce-de-Dieu n'a pas jeté sa compagne dans le vide

24 heures après les faits, la femme retrouvée blessée au pied de l'immeuble de son conjoint a pu être entendue par les policiers. La thèse d'une tentative d'homicide a été écartée.

Caen. Caen : le forcené de la Grâce-de-Dieu n'a pas jeté sa compagne dans le vide
Le quartier de la Grâce de Dieu à Caen (Calvados) avait été totalement bouclé par les forces de l'ordre. - Léa Quinio

Un différent conjugal qui a mal tourné. C'est désormais la thèse privilégiée par les enquêteurs 24 heures après une après-midi mouvementée au quartier de la Grace-de-Dieu à Caen (Calvados) le vendredi 7 juin 2019.

    • Lire aussi. Caen : un homme retranché dans un appartement, le RAID intervient

Pour rappel, le RAID (unité d'élite de la police nationale) avait dû intervenir pour déloger un homme d'une trentaine d'années, retranché dans son appartement. Quelques heures plus tôt, sa conjointe avait été retrouvée blessée après une chute depuis les étages de l'immeuble en question.

Enquête requalifiée en "violence sur conjoint"

La victime, blessée aux côtes et au bassin a pu être entendue par les enquêteurs ce samedi 8 juin 2019. Elle confirme les déclarations du suspect et d'un témoin.

Carole Étienne, procureur de la République de Caen indique "il s'agit au départ d'un différent conjugal (une dispute), des gestes physiques, qui restent à déterminer, ont été également portés à la victime.". Ensuite, pour des raisons difficilement explicables, "La victime a décidé de sortir du logement en passant par les balcons".

Depuis le 3e étage, la femme arrive à descendre un premier étage : "C'est entre le deuxième et le premier étage qu'elle a chuté" indique Carole Étienne.

Avec ces nouveaux éléments, l'enquête, au départ ouverte pour tentative d'homicide, a été requalifiée en violence sur conjoint.

Le suspect expertisé

Les analyses toxicologiques du suspect sont négatives, il n'était pas sous l'influence de stupéfiants ou d'alcool. Pour expliquer sa réaction à l'arrivée des forces de l'ordre, la magistrate a ordonné une expertise médico-psychologique. Sa garde à vue a été prolongée dans ce but. Le suspect avait notamment crié "Allahou akbar" lors des faits, sans qu'on explique vraiment pourquoi.

Aucune arme n'a été retrouvée lors de la perquisition de son logement.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Caen. Caen : le forcené de la Grâce-de-Dieu n'a pas jeté sa compagne dans le vide