En ce moment : AMOUR TOUJOURS - CLARA LUCIANI Ecouter la radio

Le-Havre. Au Havre, les professionnels de la petite enfance sont dans la rue

Les professionnels de la petite enfance ont manifesté partout en France, et notamment au Havre (Seine-Maritime), pour protester contre un projet de réforme du gouvernement. Ils craignent que la quantité soit privilégiée, aux dépens de la qualité.

Le-Havre. Au Havre, les professionnels de la petite enfance sont dans la rue
Une centaine de personnes étaient présentes. - Noémie Lair

Des rassemblements étaient organisés partout en France jeudi 23 mai 2019 pour dénoncer un projet de réforme du gouvernement sur la petite enfance. Pour ouvrir plus de places dans les crèches, le gouvernement veut assouplir les règles d'accueil avec la loi Essoc, ou loi pour "un État au service d'une société de confiance". Parmi les options envisagées : augmenter le nombre d'enfants encadrés par adulte, augmenter le nombre d'enfants au mètre carré et baisser le nombre de professionnels qualifiés par structure. Au Havre (Seine-Maritime), une centaine de puéricultrices, d'auxiliaires de puériculture et de directeurs d'établissements privés et publics étaient rassemblés devant l'hôtel de ville ce matin pour dénoncer ce projet.

"Ce n'est pas acceptable, explique Fanny Leleu, auxiliaire de puériculture et délégué syndical CGT territoriaux. En tant que personnel, il est de notre responsabilité d'alerter les parents et de faire tout ce qu'il faut pour que cette réforme ne passe pas."

Inquiétudes pour l'accueil et les conditions de travail

Les manifestants ont imprimé des tracts, écrit une chanson et créé des pancartes pour se donner de la visibilité.

Le-Havre. Au Havre, les professionnels de la petite enfance sont dans la rue

Les manifestants s'accordent à dire que ce projet d'ordonnances risque d'avoir des conséquences négatives pour les enfants : fatigue, énervement, moins d'éveil, agressivité, etc… Il faut aussi "du personnel de qualité et suffisant" soulignent-ils. "On a fait des études, passé des concours… c'est aussi pour les enfants !", souligne Christelle Bénis, auxiliaire de puériculture.

Dans le rassemblement, il y a aussi une certaine inquiétude concernant leurs aptitudes à encadrer plus d'enfants. "On aura peut-être moins de patience", glissent certains. "Tout va être plus compliqué. Les activités, les repas, le change, l'accueil…", poursuit l'auxiliaire de puériculture.

Des tracts pour dénoncer le projet de réforme. - Noémie Lair

Les professionnels du secteur comptent donc continuer à se mobiliser pour alerter et mobiliser les parents sur cette réforme. Les ordonnances doivent être annoncées d'ici cet été.

    • Lire aussi. Léo 1944 raconte son enfance sous l'occupation dans la Manche
    • Lire aussi. Rouen : la crèche départementale va fermer, 45 enfants concernés

Galerie photos
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Le-Havre. Au Havre, les professionnels de la petite enfance sont dans la rue