En ce moment : NOUS DEUX - FLO DELAVEGA Ecouter la radio

Rouen. Près de Rouen, l'ex-compagnon violent se pose en victime

Le tribunal correctionnel de Rouen (Seine-Maritime) juge un prévenu accusé de violences et de menaces de mort à l'encontre de sa conjointe, jeudi 2 mai 2019.

Publié le 04/05/2019 à 16h10
Rouen. Près de Rouen, l'ex-compagnon violent se pose en victime
Neuf mois ferme pour l'agresseur - Tendance Ouest Rouen

La victime, ex-compagne du prévenu, porte plainte le 1er septembre 2016 pour violences et menaces de mort à son encontre. Le jour des faits, alors qu'elle se trouve chez un ami à Darnétal, elle voit le prévenu arriver avec de mauvaises intentions manifestes. Une dispute est déjà intervenue entre les deux hommes juste après sa sortie d'incarcération qui sanctionnait un délit précédent. Le différend porte sur un imbroglio de relations sentimentales mais c'est en victime que le prévenu tente de se positionner dans l'explication des faits que lui demande le tribunal correctionnel de Rouen, jeudi 2 mai 2019. L'entrevue se passe mal car la plaignante affirme avoir été frappée, menacée d'une arme par le prévenu puis lourdement insultée avant d'être menacée de mort. Elle se verra octroyer une incapacité temporaire de travail de cinq jours à la suite d'un examen médical qui constate une plaie au visage ainsi que plusieurs hématomes.

Il se dit victime

"Je n'ai jamais eu d'arme sur moi", jure le prévenu à la barre. Il prétend avoir été victime d'un jet de gaz lacrymogène alors qu'il affirme n'avoir jamais eu d'intentions belliqueuses. Pourtant, le casier judiciaire de Lola Wale Wa Wana, 31 ans, affiche déjà cinq condamnations pour violences et port d'arme prohibée. Pour la partie civile, "il est pénible de voir le prévenu se positionner en victime", tandis que le procureur de la République affirme que "les violences volontaires sont avérées". La défense soutient que le prévenu est "victime d'un imbroglio familial". À l'issue des délibérations, le prévenu est reconnu coupable des faits reprochés et condamné à une peine de neuf mois de prison ferme ainsi qu'à une amende délictuelle de 100 euros.

Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Rouen. Près de Rouen, l'ex-compagnon violent se pose en victime