En ce moment : GIANTS - DERMOT KENNEDY Ecouter la radio

Le-Havre. François De Rugy confirme la fermeture de la centrale à charbon du Havre

François De Rugy, le ministre de la transition écologique, était vendredi 12 avril 2019 au Havre (Seine-Maritime). Il est venu confirmer la fermeture de la centrale à charbon d'ici 2022. Une réflexion est maintenant lancée sur le devenir du site et sur la place de l'énergie " verte " sur le territoire havrais. L'éolien offshore a notamment été mis en avant.

Le-Havre. François De Rugy confirme la fermeture de la centrale à charbon du Havre
Emmanuelle Wargon, secrétaire d'Etat à la transition écologique et François De Rugy, ministre de la transition écologique, sont venus au Havre pour confirmer la fermeture de la centrale à charbon d'ici 2022. - Gilles Anthoine

François De Rugy, le ministre de la transition écologique et Emmanuelle Wargon, la secrétaire d'État à la transition écologique, ont fait le déplacement au Havre (Seine-Maritime) vendredi 12 avril 2019. Ils sont venus confirmer la fermeture de la centrale EDF à charbon de la cité Océane d'ici 2022. François De Rugy a dit " comprendre les difficultés et les craintes. La transition écologique ce n'est jamais facile ".

Le ministre a réaffirmé que la France devait se passer du charbon pour produire de l'électricité. La fermeture de la centrale passera par un accompagnement, notamment social. Il faut organiser l'après centrale que ce soit en termes d'emploi et de reconversion du site. Pour l'heure, pas de réponse mais une réflexion est lancée sous la forme d'un Pacte territorial de transition écologique et industrielle du Havre Seine Métropole.

    • BONUS – le reportage Tendance Ouest :

Fermeture de la centrale à charbon du Havre en 2022

Les syndicats contre la fermeture

Les ministres ont été reçus par un comité d'accueil d'une cinquantaine de manifestants. Les syndicats, la CGT en tête, sont opposés à la fermeture de la centrale. Ils ont eu, un moment, un espoir avec le projet EcoCombust (brûlé du bois à la place du charbon) mais la porte a été refermée. La CGT a quitté la réunion du vendredi 12 avril avant la fin. Elle a annoncé des mouvements de grève dans le port, lundi 15 avril et le 3 juin.

Parmi les élus locaux, même si le vent est en train de tourner, ils sont encore nombreux à défendre la centrale thermique, à l'exemple de Jean-Paul Lecoq, député communiste. Écoutez-le :

Jean-Paul Lecoq

La position des élus évolue

Tous les élus ne sont pas contre la fermeture de la centrale. Du côté de la majorité havraise, les positions ont bougé. La fermeture en 2022 est maintenant actée. L'enjeu est devenu l'avenir du site.

Au sein de la majorité havraise, les positions évoluent. - Gilles Anthoine

Parmi les opposants de longue date : Europe écologie les Verts (EELV). C'est du coup une satisfaction pour le parti. Écoutez Alexis Deck, porte-parole EELV Normandie :

Alexis Deck

L'avenir

Quel avenir après la fermeture de la centrale en 2022 ? Le Pacte territorial lancé ce vendredi 12 avril devra y répondre. Il s'agit d'accompagner le personnel et de trouver des solutions de reconversion. Il a beaucoup été question de l'éolien offshore avec l'implantation prochaine d'une usine de Siemens. EDF a même évoqué très brièvement une éventuelle usine de construction de batteries.

 

Galerie photos
Recevez l'actualité gratuitement
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Le-Havre. François De Rugy confirme la fermeture de la centrale à charbon du Havre