En ce moment : ARCADE - DUNCAN LAURENCE Ecouter la radio

Le-Havre. Au Havre, le défenseur des droits appelle à réhumaniser les services publics

Le défenseur des droits, Jacques Toubon, était au Havre (Seine-Maritime) vendredi 5 avril 2019. Ce déplacement s'effectuait dans le cadre de la présentation de son rapport sur l'accès aux droits pour l'année 2018. Il déplore principalement un recul des services publics.

Le-Havre. Au Havre, le défenseur des droits appelle à réhumaniser les services publics
Jacques Toubon est défenseur des droits depuis 2014. - DR

Il fait le tour des régions françaises pour présenter son bilan sur l'accès aux droits des Français mais aussi, il faut le dire, pour se faire connaître. Le défenseur des droits, Jacques Toubon, est régulièrement invité des médias ces derniers jours avec les différentes questions liées aux gilets jaunes - utilisation des lanceurs de balles de défense, loi anticasseurs, etc. - mais son visage et peut-être même son poste sont encore méconnus. Plus encore, les délégués locaux du défenseur des droits sont largement inconnus.

Jacques Toubon était donc à Rouen puis au Havre (Seine-Maritime) jeudi 4 et vendredi 5 avril 2019. Il a présenté les constats et recommandations de son rapport 2018 sur l'accès aux droits. Le principal bilan qu'il tire est qu'il y a un net recul des services publics. "C'est une politique qui a démarré il y a une trentaine d'années", explique-t-il. Il invite aujourd'hui à questionner ce choix politique, à l'interrompre ou bien à lui trouver une alternative.

Non-réponse, absence, difficultés de relation et d'accueil

Ce constat peut s'illustrer en Normandie. En effet, entre la fermeture de la maternité de Bernay, la fusion des académies de Rouen et de Caen ou encore la menace de fermeture de plusieurs gares, comme celle de Bolbec-Nointot par exemple… La tendance est plutôt à la diminution des services publics ou des missions de service public.

En plus de ce constat, Jacques Toubon et ses délégués en région ont observé des dysfonctionnements partout en France : "En ce qui concerne la relation entre les usagers et les services publics, nous constatons beaucoup de non-réponses, d'absence, difficulté de relation, difficulté d'accueil, etc."

Dans le Calvados par exemple, les délégués du défenseur du droit ont relevé qu'une des trois sous-préfectures ne répondait plus au téléphone. "Le numéro a changé et il n'y en a pas eu de nouveau", indique-t-il.

"Il faut de nouveau des femmes et des hommes au service des usagers"

Face à ce bilan, Jacques Toubon appelle donc à la réhumanisation des services publics français. "La réponse est incontestablement qu'il faut de nouveau des personnes humaines, des femmes et des hommes au service des usagers dans les services publics."

D'autant plus d'après lui que ce recul des services publics a surtout des conséquences pour la frange de la population la plus précaire.

Les délégués du défenseur des droits sont présents sur tout le territoire français. Ils sont six en Seine-Maritime et trois dans l'Eure. Ils peuvent être consultés par tous les citoyens gratuitement. Vous pouvez les retrouver à cette adresse : information.defenseurdesdroits.fr/DEL/annuaire_delegues.html

Recevez l'actualité gratuitement
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Jeu-Concours : devinez qui sera élue Miss France 2022
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
Le-Havre. Au Havre, le défenseur des droits appelle à réhumaniser les services publics