En ce moment : HABITS - TOVE LO Ecouter la radio

Rouen. Acte VII des gilets jaunes : 13 interpellations à Caen et 6 à Rouen

La mobilisation des gilets jaunes samedi 29 décembre 2018 a été émaillée d'incidents, particulièrement à Rouen (Seine-Maritime) et à Caen (Calvados). Des affrontements entre les forces de l'ordre et certains manifestants ont eu lieu. Le préfet du Calvados a déposé plainte après des dégradations.

Rouen. Acte VII des gilets jaunes : 13 interpellations à Caen et 6 à Rouen
À Caen, il y a eu plusieurs départs de feu. - Tendance Ouest

Les gilets jaunes se sont à nouveau mobilisés samedi 29 décembre 2018, notamment en Normandie, pour un acte VII du mouvement.

Seine-Maritime : "200 fauteurs de troubles" à Rouen

A Rouen, la manifestation a démarré vers 10 heures de l'Hôtel de Ville. Le cortège a ensuite circulé dans les rues du centre-ville. La police a indiqué qu'il y avait eu des jets de projectiles et des départs de feu au cours de la manifestation. La porte de la Banque de France notamment a été incendiée :

Des affrontements entre la police et les manifestants ont notamment eu lieu près de la gare SNCF, avec des tirs de gaz lacrymogène vers 11 h 30, a constaté un correspondant de l'AFP.

La préfecture a recensé 800 à 1 000 manifestants à Rouen, parmi lesquels "200 fauteurs de troubles". Des vitrines ont été dégradées ou taguées et de nombreux feux de poubelles ont été allumés.

Les pompiers sont intervenus à 25 reprises pour éteindre des feux sur la voie publique. Six personnes ont été interpellées, notamment pour des jets de projectiles.

Dix personnes ont été blessées et conduites au CHU de Rouen, dont deux dans un état "sérieux" : un gendarme mobile brûlé à la main et une passante pour une fracture à la jambe suite à jet d'objet, selon la préfecture.

Une centaine de gendarmes mobiles et 80 policiers avaient été mobilisés à Rouen pour assurer l'ordre public.

Au Havre, la manifestation a démarré vers 14 heures et a réuni 470 personnes dans l'après-midi, selon la préfecture. Au total, l'administration a recensé douze actions sur le département de la Seine-Maritime.

Calvados : le préfet porte plainte

A Caen (Calvados), la manifestation a débuté dès 10 heures devant la préfecture. Elle s'est terminée dans l'après-midi et a réuni 450 personnes d'après la préfecture du Calvados. Elles étaient plus d'un millier d'après les gilets jaunes. Environ 200 gilets jaunes se sont ensuite rassemblés sur la RN13 et dans la zone commerciale Rots-Carpiquet. "Du mobilier routier a été descellé et placé sur les voies, des feux ont été allumés et des individus cagoulés ont été vus ramassant des pierres", indique la préfecture du Calvados. Des déviations ont alors été mises en place et les forces de l'ordre sont intervenues :

Des gilets jaunes ont ensuite tenté d'envahir le centre commercial Cora. Six gendarmes qui se sont interposés ont été blessés par des projectiles. Un manifestant a également été touché rapporte la préfecture.

Une cinquantaine d'individus s'est finalement rendue dans la soirée en centre-ville de Caen. "Ils ont d'abord tenté d'entrer dans la préfecture, puis ont constitué, avec du matériel urbain volé et des poubelles ramassées en centre-ville, un brasier contre le portail d'honneur de la préfecture. Les manifestants avaient la volonté manifeste d'incendier la préfecture", indique l'administration. Des barricades ont ensuite été montées dans plusieurs points de la ville.

Le préfet dénonce des "exactions inadmissible" et a déposé plainte après des dégradations commises au niveau de la préfecture :

Peu avant 21 heures, à Caen, des manifestants ont mis le feu devant le portail principal de la Banque de France. Un incendie rapidement maîtrisé par les sapeurs-pompiers (vidéo).

Au total, 13 personnes ont été interpellées à Caen.

La préfecture a recensé deux autres manifestations dans le Calvados. Celle de Pont-l'Evêque a rassemblé une soixantaine de personnes dans le centre-ville. A Vire, une vingtaine de personnes ont défilé dans les rues de la ville.

Dans l'Orne, les gilets jaunes étaient une centaine à Flers d'après la préfecture et une quarantaine dans le reste du département.

Pour rappel, les gilets jaunes se mobilisent depuis le 17 novembre dernier contre la politique du gouvernement. Ils sont moins nombreux qu'au début du mouvement mais restent mobilisés, à l'image de ceux de Sées dans l'Orne qui, après avoir passé le réveillon de Noël gilet jaune sur le dos, comptent faire de même pour la Saint-Sylvestre.

    • Lire aussi : À Sées, réveillon en jaune pour la Saint-Sylvestre

Plus d'informations à venir.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
3 commentaires

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

Les commentaires sur Tendance Ouest
Dominique 29/12/2018 - 23h11
Signaler ce commentaire

Ne confondons pas : les français «comprennent » le mouvement des
Gilets Jaunes..
Mais ils ne « soutiennent » pas ce mouvement, du moins dans la façon de le défendre.
Ras l’bol de détourner la loi : pas de manifestation déclarée, et de la guérilla urbaine tous les samedis.
Il ne faudra pas se plaindre quand on se réveillera, un jour, avec une dérive totalitaire en guise de pouvoir «démocratique »

Les commentaires sur Tendance Ouest
Ronald76 30/12/2018 - 10h48
Signaler ce commentaire

Le problème avec les gilets jaunes c'est qu'il n'y a que leurs gilets qui réfléchissent. ..

Les commentaires sur Tendance Ouest
Jo 31/12/2018 - 16h19
Signaler ce commentaire

Bonjour pour moi je les trouve lamentable ne les supporte plus cette violence qu' elle honte ma petite retraite me suffit il faut que ils arrêtent ça ne ressemble plus à rien me font honte pour le pays minable de leur part

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Rouen. Acte VII des gilets jaunes : 13 interpellations à Caen et 6 à Rouen