En ce moment : 48H - Stephane Ecouter la radio

Saint-Contest. Européennes : qui est Stéphanie Yon-Courtin, candidate LREM ?

Maire de Saint-Contest près de Caen (Calvados), Stéphanie Yon-Courtin est 13e sur la liste Renaissance (LREM-Agir-Modem) aux élections européennes du 26 mai 2019. "Je vis l'Europe depuis 20 ans", assure l'élue.

Saint-Contest. Européennes : qui est Stéphanie Yon-Courtin, candidate LREM ?
Stéphanie Yon-Courtin, maire de Saint-Contest, est candidate aux élections européennes. - Célia Caradec

"Je suis un bébé Erasmus". Ce sont les premiers mots qu'emploie Stéphanie Yon-Courtin, à l'heure de se présenter. Le maire de Saint-Contest, commune d'un peu moins de 2500 habitants près de Caen (Calvados), a le coup de foudre pour l'Europe lors de ses jeunes années, étudiante en Angleterre. Vingt-cinq ans plus tard, elle est en treizième position sur la liste Renaissance, portée par le Modem, Agir et La République en Marche pour les prochaines élections européennes. En cas de victoire de la majorité présidentielle le 26 mai prochain, elle pourrait être élue député européen.

Maire depuis 2014, cette Coutançaise d'origine, âgée de 45 ans, avocate spécialisée en droit de la concurrence, se définit comme "récente en politique". Vice-présidente de Caen-la-Mer et du Conseil départemental du Calvados, elle n'a pas la carte du parti d'Emmanuel Macron. "Je n'ai pas de famille politique" assure l'élue. En 2016, elle avait soutenu Alain Juppé à la primaire de la droite en vue de l'élection présidentielle... avant de renier François Fillon, au nom du "non respect de la parole donnée". Stéphanie Yon-Courtin n'est plus adhérente des Républicains aujourd'hui. Pour autant, elle assure avoir reçu de nombreux SMS d'encouragements, y compris de la part d'élus de droite, à l'annonce de sa candidature.

"Une Europe utile"

"Si une étiquette n'est plus un préalable pour faire partie d'une liste, c'est bien que l'on a franchi un pas" estime Stéphanie Yon-Courtin. Outre l'ex-ministre Nathalie Loiseau, tête de liste, parmi les trente premiers noms on retrouve des actuels ou ex socialistes et Républicains, un ancien président des Jeunes Agriculteurs, des écologistes comme Pascal Canfin, ministre sous François Hollande, ou Pascal Durand ex-patron d'Europe-écologie-les-Verts..."Ce sont des candidats très différents, concède l'élue normande, qui ont pour point commun l'ancrage à un territoire et la volonté de porter un projet européen".

Elle plaide pour une "Europe utile, concrète", sans être "euro-béate". "Pendant cette campagne il va falloir faire de la pédagogie pour montrer aux Normands ce que leur apporte l'Europe". Et de citer : le financement de grands projets, les tarifs uniques des appels et SMS dans les pays de l'UE, Erasmus, la politique agricole commune, qu'elle reconnaît cependant être "opaque, illisible". Reste qu'il faudra déjà que les Français se saisissent de ce scrutin : plus d'un électeur sur deux n'a pas voté il y a cinq ans.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Saint-Contest. Européennes : qui est Stéphanie Yon-Courtin, candidate LREM ?