En ce moment : SACRIFICE - THE WEEKND Ecouter la radio

Le rugby hérouvillais en fête

Personne n'aurait pu imaginer une telle ascension. Pensionnaire de quatrième série régionale au début des années 2000, soit le plus bas niveau existant en compétition, Hérouville a obtenu dimanche 29 avril son accession en Fédérale 3.

Le rugby hérouvillais en fête

Il s'agit de la quatrième montée des "Vautours", tels qu'ils se surnomment, en l'espace de cinq saisons. "Je suis bluffé, reconnaît le troisième ligne Damien Cordier. Quand je suis revenu au club il y a trois ans, je pensais que j'allais plus galérer." Vainqueur du championnat Promotion Honneur l'année dernière, le promu hérouvillais a surfé sur cette vague de réussite pour faire la différence à l'échelon supérieur.

"En début de saison, on n'y croyait pas, assure le co-entraîneur Stéphane Guillous. Après, on s'est aperçu qu'on était très proches du niveau proposé par les meilleures équipes. Ce qui nous a mis en confiance, c'est le fait d'avoir rencontré rapidement des équipes qui descendaient de Fédérale 3 et de les avoir battues, à part Pont-Audemer." Hérouville a attendu les demi-finales du championnat pour créer l'exploit contre Pont-Audemer à l'issue d'un match épique (17-13). Sur sa lancée, il a disposé sans difficulté de Gravenchon en finale (29-3).

De plus en plus régulier

"C'est le match le plus abouti de la saison", estime l'autre entraîneur Cyril Bitter. La performance ouvre les portes de la Fédérale 3 à Hérouville, qui n'a jamais évolué à ce niveau de compétition national. Avant que la dernière marche ne soit franchie, le club envisageait de renoncer à cette promotion. Aujourd'hui, il penche vers une participation. "Il y a encore un point d'interrogation mais il y a de fortes chances qu'on aille tenter le coup en Fédérale 3", annonce Cyril Bitter. Le président Philippe Gomont abonde dans le même sens : "je m'en remets à la décision des joueurs. Je suis prêt à les suivre."

Le Rugby Club Hérouvillais peut s'attendre à changer de monde en accédant au niveau national, en lieu et place d'un Stade Caennais rétrogradé. Son budget et ses infrastructures laissent à penser que l'aventure n'aura rien de simple. Elle viendra ponctuer un une progression qualifiés d'"exceptionnelle".

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Pour aller plus loin
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Le rugby hérouvillais en fête