En ce moment : THE CLUB WILL GET YOU (FEAT EMMA HOET) - DIVA FAUNE Ecouter la radio

Caen. La ministre de l'Enseignement supérieur en déplacement à Caen

Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, s'est rendue à Caen (Calvados) vendredi 15 février 2019 pour lancer une concertation de réforme des études de santé.

Caen. La ministre de l'Enseignement supérieur en déplacement à Caen
La ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal s'est rendue à Caen vendredi 15 février 2019. - Etienne Escuer

Lutter contre les déserts médicaux en réformant l'accès aux études de santé : c'est l'objectif affiché du gouvernement à travers son projet de loi "Organisation et transformation du système de santé", présenté en Conseil des Ministres mercredi 13 février 2019. La ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, Frédérique Vidal, s'est rendue à Caen (Calvados), pour lancer une concertation régionale sur le sujet, avec la présence également des universités de Lille, Rouen et Amiens, chargées de présenter "une déclinaison concrète de l'organisation des filières d'accès aux études de santé."

Augmenter de 20% le nombre d'étudiants en médecine

Concrètement, la réforme va se traduire par "la suppression de la première année commune aux études de santé (PACES), le concours de fin d'année et le numerus clausus, de façon à ce qu'on ait des jeunes qui viennent de divers horizons", explique Frédérique Vidal, qui propose aussi des passerelles entre différents cursus universitaires. La ministre espère ainsi augmenter de 20% le nombre d'étudiants en médecine, et surtout de "pouvoir démarrer ses études de médecine ailleurs que dans une ville qui dispose d'un CHU". Les étudiants de 2e et 3e cycles auront aussi la possibilité d'effectuer des stages dans des hôpitaux de proximité et les maisons de santé pluridisciplinaires. "L'idée c'est que l'on puisse démarrer et terminer ses études ailleurs que dans les villes avec un CHU pour que les jeunes médecins puissent s'y installer", poursuit Frédérique Vidal.

Frédérique Vidal décrit le nouveau parcours possible d'un étudiant

Ne faudrait-il pas contraindre aujourd'hui les jeunes médecins à s'installer dans les déserts médicaux ? "C'est compliqué de contraindre des gens qui exercent une profession libérale", explique la ministre. "Ce que nous devons faire, c'est repenser l'organisation du système de soins pour que ce soit attractif de travailler dans ces territoires."

Frédérique Vidal sur la question de contraindre les médecins à s'installer sur des territoires

Outre la réunion de concertation sur la réforme, Frédérique Vidal a également rencontré en préfecture des étudiants caennais qui ont organisé un débat à l'université dans le cadre du grand débat national. Les conclusions de cet échange lui ont été remises.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Caen. La ministre de l'Enseignement supérieur en déplacement à Caen