En ce moment : AMOUR TOUJOURS - CLARA LUCIANI Ecouter la radio

Eu. Couple tué en Seine-Maritime : le suspect mis en examen pour assassinat

Un homme de 33 ans a été mis en examen et placé en détention pour assassinat après la mort par arme à feu dans la nuit du lundi 4 au mardi 5 février 2019 d'un couple résidant à Eu (Seine-Maritime). La piste de la préméditation est privilégiée.

Eu. Couple tué en Seine-Maritime : le suspect mis en examen pour assassinat
Le suspect avait "appelé la gendarmerie aux alentours de 1 h 30 du matin mardi, indiquant avoir provoqué un drame" [Illustration]. - Sylvie Gagnon

"L'auteur présumé (...) a été mis en examen et placé en détention provisoire pour assassinat", a déclaré à l'AFP Yves Dupas, procureur de la République de Dieppe. "Les deux victimes, âgées de 31 et 32 ans, sont l'ancienne conjointe du mis en examen ainsi que son nouveau compagnon avec qui elle vivait depuis quelques mois", a poursuivi le magistrat. Dans la nuit du lundi 4 au mardi 5 février 2019, ce couple a été tué par balle à son domicile à Eu, au nord de la Seine-Maritime.

    • Lire aussi : Un couple tué par balles en Normandie, l'ex-compagnon de la femme en garde à vue

L'homme mis en examen a affirmé aux enquêteurs que ces décès étaient le résultat d'un "geste accidentel". Selon lui, "les victimes auraient voulu lui retirer l'arme avec laquelle il avait l'intention de se suicider", a indiqué le magistrat. Mais "les constatations des enquêteurs et les constatations médico-légales nous amènent à estimer que les agissements de l'auteur présumé caractérisent une volonté de donner la mort de manière certaine et organisée", a assuré MDupas.

Deux cartouches, 40 km, tirs au thorax

"L'auteur présumé s'est procuré une arme qui était chargée de deux cartouches. Il a fait un trajet de plus de quarante kilomètres pour venir au domicile des victimes la nuit, avec une forte probabilité de les surprendre en phase de sommeil", a notamment souligné le procureur, ajoutant que "les tirs avaient été effectués à bout portant", au niveau de la partie supérieure du thorax.

Agent hospitalier habitant dans la Somme, "le mis en cause" avait "appelé la gendarmerie aux alentours de 1 h 30 du matin mardi, indiquant avoir provoqué un drame".

L'enfant de six ans, issu du couple séparé, "n'était pas avec sa mère le soir des faits", a précisé le magisrat.

En 2017, 130 femmes sont mortes en France sous les coups de leur concubin, conjoint ou ancien époux, selon les données du ministère de l'Intérieur.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Eu. Couple tué en Seine-Maritime : le suspect mis en examen pour assassinat