En ce moment : BAM BAM (FEAT ED SHEERAN) - CAMILA CABELLO Ecouter la radio

Rouen. Plusieurs agressions de surveillants dans des prisons normandes

Deux agressions de surveillants pénitentiaires ont eu lieu, vendredi 25 et dimanche 27 janvier 2019 dans les prisons de Rouen (Seine-Maritime) et Val-de-Reuil (Eure). Trois agents ont été blessés par des détenus.

Rouen. Plusieurs agressions de surveillants dans des prisons normandes
Deux agents de la maison d'arrêt Bonne-Nouvelle à Rouen ont été agressés par deux détenus. - Pierre Durand-Gratian

C'est une fin de semaine noire dans les centres pénitentiaires de Normandie. Vendredi 25 janvier 2019, à la prison Bonne-Nouvelle à Rouen (Seine-Maritime), deux agents ont été "sauvagement agressés par deux détenus", rapporte le Syndicat pénitentiaire des surveillants (SPS).

Déchaînement de violence

La première agression a eu lieu le matin où un surveillant pénitentiaire a été pris pour cible par un détenu mineur "qui lui a asséné un violent coup de poing en plein visage avant de l'étrangler". Des renforts ont été appelés pour venir en aide à l'agent.

Un second surveillant a subi une autre attaque dans l'après-midi, Les faits se sont passés lors de l'ouverture de la porte d'une cellule. "Le détenu a poussé la porte, qui a claqué au visage du surveillant. Puis il s'est mis à le frapper de plusieurs coups de poing", explique le syndicat. L'agent est donc tombé au sol avant que le détenu ne se "déchaîne sur lui à coups de pied". Là aussi, des renforts ont permis de secourir le surveillant pénitentiaire.

Agression à Val-de-Reuil

Une autre agression s'est produite dimanche 27 janvier dans le centre de détention de Val-de-Reuil (Eure). Un détenu s'en est pris violemment à un surveillant, à la mi-journée, vers 13h40. L'agression a eu lieu lors du mouvement de promenade au quartier disciplinaire.

Le syndicat FO pénitentiaire, majoritaire dans ce centre de détention, rapporte un "déferlement de violence" avec plusieurs coups portés au visage de l'agent. Le détenu qui l'a agressé est "très connu de la détention pour sa violence et les trafics en tout genre".

L'individu a déjà fait l'objet de plusieurs saisies de matériels illicites dans sa cellule et quelle que soit son affectation en quartier d'isolement ou en quartier disciplinaire. Depuis son arrivée le 9 juin 2018, les agents ont découvert 19 smartphones, 150 grammes de cannabis et un boîtier IPTV.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Rouen. Plusieurs agressions de surveillants dans des prisons normandes