En ce moment : SHE'S ALL I WANNA BE (PI) - TATE MCRAE Ecouter la radio

Rouen. Grand débat national : "tout sera remonté"

L'une des premières réunions publiques dans le cadre du grand débat national a lieu, jeudi 24 janvier 2019 à Rouen (Seine-Maritime).

Rouen. Grand débat national : "tout sera remonté"
Abdelkrim Marchani, porte-parole d'Éveil citoyen et Jérémy Coudray du club Hessel ont travaillé à l'organisation de cette réunion. - Pierre Durand-Gratian

Le sujet a fait débat mais ils ont choisi de "donner une chance" à la démarche. Jeudi 24 janvier 2019 à la MJC Saint-Sever de Rouen (Seine-Maritime), le club Hessel (un think-tank rouennais) et Éveil citoyen (un mouvement citoyen local) ont décidé d'organiser une réunion publique dans le cadre du grand débat national. "Certains estimaient que ça ne sert à rien, d'autres qu'il faut bien savoir arrêter la crise. On a décidé de saisir la main tendue", explique Abdelkrim Marchani, porte-parole d'Éveil citoyen. Avec le club Hessel, dont il est aussi membre, il a suivi de près le mouvement des gilets jaunes depuis le samedi 17 novembre 2018. "C'est hyper intéressant car c'est un mouvement citoyen qui s'organise au-delà des partis politiques, qui sont sclérosés par des guerres internes", estime-t-il. Il voit le grand débat comme une bonne opportunité de s'exprimer même s'il "ne garantit pas la suite des remontées".

Un "world café"

Sur la forme, les organisateurs souhaitent privilégier le World café. "On s'installe à des tables sur des thématiques définies par petit groupe puis on change de table après un temps donné", détaille Abdelkrim Marchani. Un animateur reste présent à chaque table et fait rebondir les nouveaux groupes sur les propositions précédentes pour ne pas avoir à repartir à zéro à chaque fois. "Cela donne l'occasion à tout le monde de s'exprimer plus facilement que s'il fallait prendre la parole devant une salle comble".

Les thématiques retenues sont celles proposées par le gouvernement : la transition écologique, la fiscalité et les dépenses publiques, la démocratie et la citoyenneté et l'organisation de l'État et les services publics. Les organisateurs ont cependant ajouté une cinquième table pour toute autre thématique qui aurait été oubliée : "On ne parle pas d'Europe par exemple, d'éducation nationale ou des retraites", note Jérémy Coudray du club Hessel.

Au bout du compte, les organisateurs s'engagent à faire remonter l'ensemble des remarques, propositions et doléances via le site du grand débat national. "La parole est complètement libre. Même si quelque chose paraît utopique pour certains, nous le ferons remonter", appuie Abdelkrim Marchani.

Environ 150 personnes sont attendues pour échanger sur ces sujets.

Rendez-vous à 18h45, jeudi 24 janvier 2019 à la MJC Saint-Sever de Rouen, place de Hanovre. Entrée libre.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Rouen. Grand débat national : "tout sera remonté"