En ce moment : SENSIBLE - AL.HY Ecouter la radio

Hors Normandie. Glass, la fin d'une trilogie pas comme les autres

Découvrez la critique du film "Glass" de M. Night Shyamalan avec James McAvoy, Samuel L. Jackson et Bruce Willis.

Hors Normandie. Glass, la fin d'une trilogie pas comme les autres
Thriller fantastique américain sorti mercredi 23 janvier 2019 - Universal Pictures / Jessica Kourkounis

Aujourd'hui, je vous parle de Glass de M. Night Shyamalan avec James Mc Avoy, Samuel L. Jackson et Bruce Willis.

Ce film fait suite à Incassable sorti en 2000 où on découvrait le machiavélique Elijah Price interprété par Samuel L. Jackson et l'incassable David Dunn joué par Bruce Willis. Le 2ème épisode est sorti bien plus tard. C'est Split de 2017 avec James Mc Avoy qui interprète Kévin (ou La Horde) et ses 23 personnalités !

Dans le premier film, les comics sont mis en avant. Les super-héros prennent vie dans le monde réel. Dans le deuxième film, c'est un faits-divers qui a inspiré l'histoire. Autre univers donc mais une atmosphère incroyable, toute en tension et avec quand même une point de fantastique.

Glass est l'occasion de faire rencontrer tous les protagonistes de ces 2 univers, autrement dit l'attente était immense !

Mon attente à moi aussi était très élevée, surtout quand on sait que le réalisateur est toujours M. Night Shyamalan spécialiste des " twist ", comprenez les retournements de situation. Quand on va voir un film de cet homme, on sait qu'une grosse surprise nous attend, mais il est rare de parvenir à la prédire, et c'est ce qui fait toute sa saveur.

Le début du film m'a tout de suite entraînée là où j'espérais aller. J'ai retrouvé David Dunn, toujours à faire régner la justice à sa façon, à la Batman. Il traque le dangereux personnage connu sous le nom de la Horde. Et puis le film bascule, direction un hôpital psychiatrique où pratiquement tout le reste du film se déroulera. Et l'histoire bascule dans autre chose, pas de tension, pas d'action, je n'ai pas été très emballée. Heureusement, James Mc Avoy est toujours aussi magistral que dans Split et c'est toujours aussi fou de le voir passer d'une personnalité à l'autre en un clin d'oeil. A lui seul, il a su me faire rester dans cette histoire qui est clairement en dessous des 2 autres opus.

Heureusement, la fin nous apporte ces fameux " twists " espérés mais ils sont moins fous quand dans les 2 films également.

Je n'ai pas trouvé la fin exceptionnelle par rapport à tous les ingrédients qui étaient réunis et je me suis surprise à espérer un 4ème volet pour creuser quelques histoires. Ce n'était pas la fin auquelle le public s'attendait c'est sûr mais là j'ai eu du mal. Cela m'a laissé une sensation d'inachevé, mâtiné d'une pointe d'indifférence . Ce n'est jamais bon signe.

Il y a quand même eu quelques points forts avec en premier lieu et comme déjà cité, la performance d'acteur de James Mc Avoy. J'ai aussi été ravie de voir les personnages d'Incassable presque 20 ans après et de la place donnée au fils de David Dunn.

Glass est un film moins surprenant que ses prédécesseurs qui laisse une goût d'inachevé à la sortie. Pour autant, il était agréable de retrouver les personnages de ces 2 univers réunis. A voir pour les grands fans de ces 2 récits.

Galerie photos
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Hors Normandie. Glass, la fin d'une trilogie pas comme les autres