En ce moment : Don't stop me now - QUEEN Ecouter la radio

Alençon. Eau potable : un chantier de 14 millions d'euros à Alençon

lundi 26 novembre 2018 a eu lieu la pose de la première pierre de la nouvelle usine d'eau potable d'Alençon (Orne). Pour 14 millions d'investissement, elle alimentera 48 000 foyers d'ici fin 2020.

Alençon. Eau potable : un chantier de 14 millions d'euros à Alençon
La pose symbolique de la première pierre de la nouvelle usine d'eau potable de la Communauté Urbaine d'Alençon (Orne). - Eric Mas

C'est le début d'un immense et très coûteux chantier à Alençon (Orne). La première pierre de la nouvelle usine d'eau potable a été symboliquement posée lundi 26 novembre 2018. Un chantier à 14 millions d'euros !

250 mètres cubes de béton seront coulés mardi 27 novembre pour les fondations. L'usine devrait débuter ses tests de fonctionnement fin 2019.

14 millions d'euros pour l'eau potable

Ce sera le second chantier le plus cher entrepris par la Communauté Urbaine d'Alençon (CUA), après le Parc-expo Anova. 14 millions d'euros sont investis dans l'alimentation de l'agglomération en eau potable. Il était temps : l'ancienne usine des années 1950 arrive à bout. La nouvelle usine de production fonctionnera selon les exigences sanitaires actuelles. Ahamada Dibo, président de la CUA :

Ahamada Dibo

Un immense chantier à 14 millions d'euros. - Eric Mas

Produire suffisamment d'eau potable

Évidemment, la nouvelle usine utilisera des techniques bien plus modernes que l'ancienne. L'eau proviendra soit par pompage dans la Sarthe, soit de puits de forage. Par sécurité, deux lignes parallèles traiteront quotidiennement 1000 mètres cubes d'eau pour la rendre potable. Si l'une tombe en panne, l'autre continuera de produire… Le député Joaquim Pueyo était président de la CUA au lancement de ce projet :

Joaquim Pueyo

Une eau de bien meilleure qualité

On n'imagine pas tout ça lorsqu'on ouvre son robinet pour se brosser les dents : l'eau pompée sera décarbonée, il y aura donc désormais moins de calcaire au robinet. Puis ce sera un traitement aux charbons actifs. Puis un filtrage. Une ozonisation. À nouveau des charbons actifs, Enfin, une désinfection aux ultraviolets. Une réserve d'eau "propre" sera stockée en sous-sol de l'usine avant d'être acheminée vers les châteaux d'eau. Les boues dues à ces traitements, qui jusqu'à présent étaient rejetées dans la Sarthe, seront désormais stockées. L'investissement de 14 millions d'euros a notamment été soutenu à hauteur d'un million et demi par le Conseil départemental de l'Orne. Son président Christophe de Balorre :

Christophe de Balorre

Lors de la présentation des caractéristiques techniques de la nouvelle usine. - Eric Mas

L'ancienne usine sera détruite

La nouvelle usine de traitement de l'eau, l'une des plus modernes de Normandie, est en cours de construction à côté de l'ancienne, qui à terme sera détruite. Le gros œuvre du nouveau bâtiment sera achevé vers septembre 2019. Puis ce seront les finitions, et les premiers tests de production, suivis de près par les contrôles sanitaires. Cette nouvelle usine de production d'eau potable alimentera 48 000 foyers à partir de janvier 2020.

Galerie photos
Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Alençon. Eau potable : un chantier de 14 millions d'euros à Alençon