En ce moment : BONES - IMAGINE DRAGONS Ecouter la radio

Rouen. [Notre dossier] Rouen : le spectacle vivant s'adapte aux tout-petits

Devant la demande grandissante, de plus en plus de salles de spectacle proposent des spectacles pour les moins de quatre ans. Des pièces adaptées pour leur offrir un premier bouillon de culture.

Rouen. [Notre dossier] Rouen : le spectacle vivant s'adapte aux tout-petits
La fée des comptines s'adresse aux enfants dès 1 an. - Pierre Durand-Gratian

Ils sont tout-petits, de six mois jusqu'à trois ou quatre ans. Certains ne maîtrisent donc pas encore la parole, d'autres ne marchent toujours pas. Et pourtant déjà, le spectacle vivant commence à s'adresser à eux pour les initier très tôt aux joies du théâtre, à l'éveil des sens et des consciences. "C'est une petite mise en bouche d'un point de vue culturel", explique Émilie Hémery en sortant de la fée des comptines, au Théâtre à l'ouest de Rouen (Seine-Maritime), un spectacle à partir d'un an, où elle a emmené son fils. "Ça leur apprend à aimer des choses plus concrètes que les écrans", abonde Harmance Betty, venue avec ses deux enfants. Loïc Bonnet, le directeur de la salle propose depuis un an cette programmation pour les petits et tout-petits à toutes les vacances scolaires, "parce qu'on me le demande", explique-t-il. Une manière aussi d'éduquer les enfants, "plus ils viendront tôt, plus ils reviendront", pense-t-il.

Sur le fil retrace le quotidien de l'enfant. - Pierre Durand-Gratian

Solenne Pitou, directrice artistique de la compagnie havraise Sac de nœuds qui s'est spécialisée dans le spectacle pour les tout-petits, va même plus loin. "Quand on est petit, on a tout à apprendre dans le ressenti, dans l'émotion, dans le vivre-ensemble. Le spectacle leur donne les prémices d'un cadre", explique-t-elle. Pour elle, le "très jeune public est magique", car il offre des possibilités quasi illimitées. "Ils sont tout neuf, ils ont un imaginaire incroyable, vous pouvez partir très loin", raconte-t-elle, à condition de respecter quelques règles simples. Tout d'abord, adapter le temps du spectacle à moins d'une demi-heure pour ne pas lasser un enfant de moins de trois ans. Il est aussi crucial, selon elle, de jouer sur les différentes entrées de lecture, d'offrir un "spectacle ping-pong qui rebondit, un coup sur le visuel, un coup sur l'auditif pour capter l'attention". Dans Au fil de l'eau, création de la compagnie, cet aller-retour est constant entre une danseuse et une graphiste, qui performe en direct sur la scène. "On reprend une journée typique de l'enfant avec la douche, l'univers de la sieste ou de la promenade auquel on donne une dimension poétique", explique-t-elle, précisant qu'il est pour elle "insupportable d'infantiliser", une manière aussi de permettre aux parents de profiter du spectacle.

Adapter la forme

Enfin, élément clé du spectacle très jeune public : adapter les lieux. Il s'agit de jouer dans une salle plus petite, avec un public réduit. Les enfants sont installés à même le sol sur des coussins avec leur parent et peuvent se lever, danser, se déplacer, parfois interagir avec les artistes et le décor.

Les enfants peuvent s'installer à même le sol pour musique et doudou à l'opéra de Rouen. - Opéra Rouen Normandie

C'est aussi sur ce modèle que l'opéra de Rouen a monté musique et doudou, une première initiation à la musique classique. "On installe des coussins par terre au plus près des musiciens et on laisse les enfants libres de leurs mouvements", précise Laurent Bondi, secrétaire général adjoint de l'opéra de Rouen. Un trio piano violon violoncelle leur propose ensuite des œuvres adaptées pendant une trentaine de minutes. "Les musiciens établissent le contact avec les enfants pendant qu'ils jouent, j'ai vu des gamins de deux ans complètement scotchés, c'est bluffant", dit-il. D'autres pourront s'ils le souhaitent faire du coloriage tout en écoutant du Tchaïkovsky. Lui aussi constate une demande grandissante. Les douze dates dans l'année affichent complet, "on refuse même du monde". Et les parents qui ont tenté l'expérience souvent reviennent, ne serait-ce que pour partager cet instant de complicité avec leurs enfants.

Galerie photos
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Rouen. [Notre dossier] Rouen : le spectacle vivant s'adapte aux tout-petits