En ce moment : KISS ME - DERMOT KENNEDY Ecouter la radio

Dieppe. [Photos et vidéo] Le premier musée flottant consacré au street à Dieppe

Le futur musée flottant Fluctuart consacré au street art a été mis à l'eau, vendredi 12 octobre 2018, par les chantiers de Manche industrie marine à Dieppe (Seine-Maritime). Le ponton doit désormais être remorqué à Rouen pour être aménagé avant de rejoindre son emplacement définitif à Paris.

Dieppe. [Photos et vidéo] Le premier musée flottant consacré au street à Dieppe
Les trois fondateurs de Fluctuart, Éric Philippon, Geraud Boursin et Nicolas Laugero-Lasserre quelques instants avant la mise à l'eau du ponton. - Pierre Durand-Gratian

Le projet est une grande première à Paris. Une galerie d'art flottante entièrement consacrée au street art doit ouvrir ses portes en mai 2019 sur la Seine au niveau du Grand Palais.

vendredi 12 octobre 2018, l'une des premières phases du projet s'est achevée avec la mise à l'eau du ponton sur lequel sera installée la galerie. Une gigantesque structure de 41m de long, 8,5m de large et quelque 150 tonnes, conçue et fabriquée par le chantier de Manche industrie marine à Dieppe (Seine-Maritime).

Forcément un moment d'émotion pour les trois actionnaires de ce projet, entièrement privé. "On partait juste d'une idée et d'une intuition, explique Geraud Boursin. On s'est lancé dans cette aventure et aujourd'hui, c'est une grosse étape."

Ce centre d'art a pu voir le jour grâce à l'appel à projet Réinventez la Seine qui proposait à des architectes et des porteurs de projet de pouvoir investir des lieux et les transformer le long du fleuve. "On voit toujours les autres gagner ces appels à projet, et là c'est la passion qui l'a emporté", se réjouit Nicolas Laugero-Lasserre, l'un des actionnaires et le directeur artistique du projet. Lui se passionne pour le street art depuis une quinzaine d'années, "avant qu'on en parle autant". Selon ce collectionneur, il manquait un lieu permanent dédié à ce mouvement.

Deux niveaux consacrés à l'art et un rooftop

Dans cet espace global de 1000 m2, la cale sera consacrée à des expositions temporaires, avec des artistes comme Banksy ou Shepard Fairey. Le pont supérieur, tout en transparence, sera consacré aux collections permanentes, avec des "œuvres emblématiques du mouvement", précise Nicolas Laugero-Lassere. Également sur cet étage, une bibliothèque avec des références anglaises et françaises du mouvement.

Enfin, tout en haut, un gigantesque bar en rooftop pour boire un verre, "ambiance chill-out avec vue sur le Grand Palais pour siroter un jus de fruit", sourit le directeur artistique.

Le ponton doit ensuite être remorqué jusqu'au Havre puis Rouen pour être aménagé. - Pierre Durand-Gratian

Vue sur le Grand Palais

Le projet, entièrement privé, est financé par des fonds propres des trois actionnaires, la banque publique d'investissement et d'autres banques privés pour un total d'environ trois millions d'euros. L'appel à projet a seulement permis d'obtenir le lieu, idéal sur la Seine à Paris. La première phase de construction de la structure est désormais achevée. Le ponton doit ensuite être remorqué jusqu'au Havre puis jusqu'à Rouen où les aménagements intérieurs doivent être réalisés. Le ponton terminera ensuite son dernier voyage vers Paris pour une ouverture en mai 2019.

Galerie photos
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Pour aller plus loin
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Dieppe. [Photos et vidéo] Le premier musée flottant consacré au street à Dieppe