En ce moment : RELAX - FRANKIE GOES TO HOLLYWOOD Ecouter la radio

Saint-Lô. Manche : un décès et 258 victimes d'attaques de frelons asiatiques

Le frelon asiatique prolifère dans la Manche, 3 000 nids recensés en ce début d'automne en 2018 contre 1 000 pour la même période en 2017 ! Les attaques sont plus fréquentes également, 258 victimes, et un mort.

Saint-Lô. Manche : un décès et 258 victimes d'attaques de frelons asiatiques
Invasion du frelon asiatique dans la Manche - FDGDON

La FDGDON (Fédération Départementale de défense contre les Organismes Nuisibles) de la Manche a recensé depuis le début de cette année 2018, 3 000 nids de frelons asiatiques contre 1 000 sur la même période en 2017.

2 900 nids ont d'ores et déjà été détruits contre 1 450 sur l'ensemble de l'année 2017.

Un décès et 258 victimes d'attaques de ces frelons asiatiques ont également été recensés depuis début 2018,

Risques majeurs en automne

Avec la chute des feuilles, les nids cachés vont se dévoiler. Cette période devrait correspondre à un fort taux de signalement et donc de destructions.

la lutte est organisée

Une lutte collective contre les frelons asiatiques est organisée sur le département de la Manche, par arrêté préfectoral géré par la Fédération Départementale de Défense contre les Organismes Nuisibles de la Manche qui rappelle que l'on ne doit pas s'y approcher et tenter de détruire ces nids et de contacter la mairie pour une destruction par des professionnels.

Même si le frelon asiatique seul n'est pas plus agressif que le frelon européen, l'ensemble de la colonie va défendre le nid s'ils se sentent menacés. Le risque d'attaque existe donc à proximité immédiate du nid. Si les frelons asiatiques ne sont pas dérangés, il n'y a pas de raison qu'ils attaquent.

Les conseils de la Fédération Départementale de Défense contre les Organismes Nuisibles de la Manche (FDGDON)

Pour les personnes qui souhaitent entreprendre des travaux de jardinage dans les haies et buissons :

Il est préférable de faire le tour de la zone de travail, regarder si un nid est apparent, ou s'il y a des allées et venues de frelons asiatiques (car le nid n'est pas toujours visible dans la végétation). Ne pas écarter les branches pour vérifier s'il y a un nid.

Dans le cas de découverte d'un nid :

Cesser toute activité pouvant créer des vibrations dans les branches, au sol, l'utilisation d'un engin thermique (taille-haie, débroussailleuse, tondeuse)…

Se mettre en sécurité (rester à distance). Ne pas aller au contact du nid ou de la haie.

Signaler le nid à la Mairie. Il faudra indiquer l'emplacement exact. Si le nid est visible et qu'il peut être pris en photo tout en restant en sécurité, le riverain peut transférer ces photos à la mairie. La plupart des mairies ont signé la convention de lutte collective, permettant de faire détruire les nids de frelons asiatiques. Il est également inutile de signaler les nids de frelons européens ou de guêpes, qui ne seront pas pris en charge, car le programme ne concerne que le frelon asiatique.

Ne pas s'approcher du nid en attendant que la destruction soit réalisée (garder un périmètre de sécurité). Les entreprises interviennent rapidement (quelques jours après le signalement). Pendant ce temps, les frelons n'attaqueront pas, s'ils ne sont pas dérangés.

Ne pas détruire le nid soi-même.

Pourquoi ne pas détruire le nid soi-même ?

La technique utilisée risque d'être inefficace : Seule l'injection d'une poudre à l'intérieur du nid, avec une grande seringue permet de tuer la reine à l'intérieur du nid. Il est illusoire de croire qu'une destruction de nid principal de frelon asiatique sera efficace avec une bombe insecticide, le feu, l'eau, le tir au fusil, un paintball… ou tout autre projectile.

Le risque d'attaque collective est imminent. Les capacités physiques des frelons asiatiques font qu'ils sont capables de transpercer des vêtements. Les tenues classiques de protection contre les abeilles ou les guêpes ne suffisent pas. Il est nécessaire de porter des combinaisons spéciales contre les frelons asiatiques, très épaisses (8mm) et disposant d'une visière en plastique permettant également de se protéger contre les projections de venin dans l'air ambiant (spécificité du frelon asiatique capable d'atteindre les voies oculaires et respiratoires en projetant son venin).

En cas de piqûre :

Voir en fonction du nombre de piqûres et de la sensibilité de la personne s'il faut contacter les secours. En cas de besoin, contacter le 18 (POMPIERS) voire le 15 (SAMU) en cas de symptômes graves (malaise…).

Si l'attaque ne nécessite pas de faire appel aux secours d'urgence, prendre contact avec son médecin traitant.

Aussi, la victime peut créer un choc thermique par le chaud aussitôt après l'attaque (le venin est thermolabile). Il faut alors approcher un mégot de cigarette, eau chaude, sèche-cheveux, à appliquer au plus près et en évitant bien sûr une flamme qui brûlerait la peau. Le choc thermique par le froid ne détruit pas le venin, il n'agit que contre la douleur.

La FDGDON rappelle qu'il est inutile de signaler l'observation d'un individu de frelon asiatique, ou de plusieurs individus en butinage. Cette information ne pourra pas être utilisée, étant donné que le frelon est présent sur tout le département et que seul le nid localisé permet de déclencher la lutte.

Il ne faut pas sous-estimer les frelons asiatiques quand il s'agit de protéger leur nid, et s'ils ne sont pas dérangés, il n'y a pas de raison qu'ils attaquent.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Saint-Lô. Manche : un décès et 258 victimes d'attaques de frelons asiatiques