En ce moment : Bam Bam (feat Ed Sheeran) - Camila CABELLO Ecouter la radio

Énergisant. The Yellbows: bonnes ondes à foison!

Invité par le festival Vibrations, le groupe Yellbows dont le style s'inspire des brass band américain vient diffuser sa bonne humeur contagieuse à l'orangerie du jardin des plantes de Rouen le vendredi 31 août 2018!

Énergisant. The Yellbows: bonnes ondes à foison!
Cette formation venue du Sud de la France emprunte ses codes et ses mélodies enthousiasmantes à la musique de la Nouvelle Orléans. - FACENDA

Dans le cadre du Festival Vibrations, l'orangerie du jardin des plantes accueille un joyeux concert des Yellbows le 31 août. C'est en 2017 que Stephan Notari, Matthieu Maigre, Alexis Borrely et Thibaud Roussel s'associent pour fonder les Yellbows: un groupe qui compose dans l'esprit New-Orleans et qui va se produire ce vendredi pour la première fois à Rouen. Ces musiciens y présentent leur premier album autoproduit Early in the morning: de quoi recharger nos batteries à plein pour affronter la rentrée en toute sérénité! Stephan Notari, le leader du groupe nous en parle:

D'où vient le nom du groupe?

"Le nom du groupe est une contraction de deux mots anglais l'un étant " yellow " (jaune) et l'autre étant " elbow " (coude). Étant donné que nous sommes tous les quatre originaires du sud de la France (Avignon, Marseille), nous cultivons forcément cette passion commune du levage de coude pour cette petite boisson jaune et anisée qu'on appelle par chez nous le Pastis et l'idée vint à nous lors d'un apéro d'ainsi baptiser le groupe."

Quels ont été vos parcours de musicien?

"Nous venons tous les quatre d'horizons assez différents. Alex (soubassophone) et Matthieu (trombone) ont suivi un cursus traditionnel au conservatoire et ce sont ensuite intéressés à des styles différents tels que le blues, le jazz et la musique de la Nouvelle Orléans en général. Thibaud est autodidacte:  à la guitare il a pratiqué la soul music et le rythm' and blues, puis s'est emparé du banjo inspiré par le dixieland de la Nouvelle-Orleans. Pour ma part, je suis autodidacte. Mes premiers amours tendent plutôt vers la musique sixties, le rock et rock & roll en général. Ce n'est que depuis une petite dizaine d'années que je m'intéresse de plus près au blues et au jazz sous toutes ses formes grâce à des artistes tels que Mathis Haug, Jean Jacques Milteau, Pura Fe avec qui j'ai eu la chance de travailler...Les quatre membres des Yellbows se sont rencontrés parce qu'ils sont tous originaires d'Avignon et ce qui nous réunit aujourd'hui c'est la musique de la Nouvelle Orléans!"

Qui compose?

"Jusqu'alors je composais toutes les musiques et j'écrivais quasiment tous les textes. J'avais une idée relativement précise des arrangements que je voulais entendre sur les chansons! Aujourd'hui c'est différent, on a véritablement travaillé à quatre sur les dernières compos. Alex se met de plus en plus à composer aussi, ce qui est super! J'adore quand les idées fusent de part et d'autre: c'est preuve que le groupe est en bonne santé! Les textes sont humoristiques en général, les sujets évoqués peuvent être différents à chaque fois mais j'attache de l'importance à tout prendre avec dérision et au second degrés, un peu comme dans la vie en fait! Aujourd'hui nous devons avoir une quinzaine de compos au répertoire ainsi que quelques reprises d'artistes connus ou moins connus..."

D'où vient votre intérêt pour la musique Jazz New Orleans?

"Cette musique là est en fait un savant mélange de tout un tas d'autres styles musicaux venus d'horizons différents: c'est ce qui fait le charme de cette musique. La Nouvelle Orléans était un des lieux où transitaient les esclaves africains pour ensuite être envoyés un peu partout dans le sud des États-Unis, mais Cuba n'est pas très loin non plus! La Louisiane est française jusqu'en 1762, espagnole ensuite, le delta est aussi peuplé d'immigrés irlandais ou autres anglo-saxons et surtout de natifs Américains, toutes ces cultures se mélangent alors. Il suffit d'écouter quelques notes de Louis Armstrong, de Dr John, de Wynton Marsalis, de John Boutté ou de Sidney Bechet ou encore de Fats Domino pour se rendre compte de tout ça! De fait, ce n'est jamais ennuyeux à jouer ou à écouter. De plus on peut jouer cette musique aussi bien sur scène qu'en déambulant dans la rue: c'est un atout majeur, là aussi il n'y a pas de routine et ça on adore!"

Pratique. Vendredi 31 août à 21 heures au jardin des plantes à Rouen. 11 à 14€.festivalvibrations.jimdo.com

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Énergisant. The Yellbows: bonnes ondes à foison!