À Sotteville-lès-Rouen, les travaux débutent place de l'Hôtel de ville

La première pierre de la rénovation de la place de l'Hôtel de ville a été posée, mercredi 4 juillet 2018, à Sotteville-lès-Rouen (Seine-Maritime). Les premiers travaux démarreront lundi 16 juillet 2018.

À Sotteville-lès-Rouen, les travaux débutent place de l'Hôtel de ville

Les élus ont déposé, dans la pierre, un parchemin rédigé par les enfants de Sotteville-lès-Rouen, destiné aux générations futures.

Par Héloïse Weisz

Les travaux de rénovation de la place de l'Hôtel de ville, à Sotteville-lès-Rouen (Seine-Maritime) débutent. La première pierre a été posée sur le chantier, mercredi 4 juillet 2018 marquant le lancement des travaux de réaménagement et d'embellissement de cette place de 25 000 m2.

Une place forte de la Métropole

Cette quasi-reconstruction a pour objectif le "renouvellement de la place tout en permettant les usages que nous connaissons actuellement" selon la maire de Sotteville-lès-Rouen, Luce Pane. Le projet, dont le coût s'élève à 4,5 millions d'euros, vise à faire cohabiter les différents modes de circulation tels que le vélo, la marche et la voiture. Le tout en conservant un espace attractif pour accueillir les évènements de la ville comme le festival Viva Cité.

Ces travaux sont nécessaires pour la ville : Frédéric Sanchez, président de la Métropole Rouen Normandie, déclare à son tour que "cette place constitue une des centralités majeures de la métropole rouennaise", notamment grâce à son marché, l'un des cinq premiers de France.

Le moins de contraintes possible

Pendant les 11 mois de travaux, trois phases se succéderont. À partir du lundi 16 juillet 2018, et ce pendant deux mois et demi, la butte devant la mairie sera arasée et des cheminements en pavé le long de la rue Garibaldi seront installés dans le but de rendre ce lieu propice à la promenade. L'accès aux commerces ainsi qu'au parking pourra cependant se poursuivre. Le marché sera maintenu les jeudis et dimanches, en parti déplacé vers le bois de la Garenne.

La fin des travaux est prévue d'ici mai 2019. Frédéric Sanchez espère d'ailleurs tenir les délais avant l'Armada.

TOP ACTU

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES