Hôpital du Rouvray : un accord trouvé, le conflit prend fin

Un accord a été trouvé, vendredi 8 juin 2018, entre l'intersyndicale de l'hôpital du Rouvray à Sotteville-lès-Rouen (Seine-Maritime) et l'Agence régionale de santé. Une trentaine de postes seront créés.

Hôpital du Rouvray : un accord trouvé, le conflit prend fin

Les grévistes de la faim ont symboliquement coupé le fil tendu devant l'entrée du bâtiment administratif.

Par Amaury Tremblay

C'est un conflit qui aura duré plus de trois mois. Après avoir campé devant l'établissement, débuté une grève de la faim et manifesté à Rouen, le personnel du centre hospitaliser du Rouvray, a Sotteville-lès-Rouen (Seine-Maritime) a décidé, vendredi 8 juin 2018, de signer l'accord proposé par l'Agence régionale de santé (ARS).

    • Lire aussi. Hôpital du Rouvray : reprise des négociations à 10 heures

Si l'intersyndicale souhaitait la création de 52 postes, avec cet accord "nous sommes sur une trentaine de postes pour 2018-2019 avec un accompagnement de futurs projets et donc la création là aussi de postes", explique Jean-Yves Herment, secrétaire CFDT et gréviste de la faim jusqu'en début de semaine.

"Ce n'est pas le chiffre que l'on voulait exactement, mais si on décompose, nous allons arriver à ce que l'on voulait", poursuit-il. Les secteurs des adolescents et des détenus sont notamment concernés par cet accompagnement, mais aussi "une grande première, sur des projets soignants qui sont jugés pertinents par l'ARS".

Amélioration des conditions de travail

Jean-Yves Herment souligne qu'il s'agit d'une "amorce pour améliorer les conditions de travail". "C'est pour cela que nous souhaitions que la directrice de l'ARS vienne sur place, pour se rendre compte", ajoute-t-il.

"Ces quinze derniers jours ont été les plus compliqués de notre vie à tous, réagit Manos Kappatos, lui aussi gréviste de la faim. Maintenant, on a une unité qui est hyper soudée et cet hôpital ressortira avec des valeurs bien plus nobles qu'auparavant et ça, c'est une belle victoire."

De son côté, l'ARS doit communiquer d'ici la fin de journée les dispositions précises, entérinées par cet accord.

Galerie photos

TOP ACTU

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES