Dégâts des orages : attention aux délais

La sous-préfète de l'arrondissement de Mortagne-au-Perche (Orne) Adeline Bard s'est rendu mercredi 6 juin 2018 dans les communes de Ceton, La Rouge et Le Theil-sur-Huisne qui ont été très impactées par de violents orages, le lundi 4 juin 2018.

Dégâts des orages : attention aux délais

Sous préfète et élus sont allés à la rencontre des sinistrés.

Par Eric Mas

Les très violents orages du lundi 4 juin 2018 ont laissé des cicatrices dans plusieurs communes du Perche (Orne). 48 heures plus tard, la sous-préfète Adeline Bard s'est rendue dans les trois communes qui ont été le plus touchées dans son arrondissement : Ceton, La Rouge et Le Theil-sur-Huisne, pour constater les dégâts et s'assurer que tout est mis en œuvre pour que le dispositif de déclaration de catastrophe naturelle puisse s'enclencher au plus vite.

À Ceton

Boue sur les chaussées, buses bouchées, éboulement de talus, un particulier qui a eu de l'eau chez lui, la boulangerie (local communal) qui a mal supporté les très fortes pluies. Patrick Gregori entouré de quelques-uns de ses adjoints a dressé un état des lieux à la sous-préfète, avant une visite sur le terrain.

Chemin agricole impraticable et éboulement de talus à Ceton. - Eric Mas

En 3/4 d'heure il est tombé la pluviométrie d'un mois

C'est un conseiller de la commune nouvelle de Val-au-Perche qui dresse ensuite le constat : il est tombé 60mm de pluie en 3/4 d'heure ! Les pompiers ont reçu 58 appels à l'aide sur ce secteur. La préfète visite alors la commune déléguée de La Rouge, avant d'aller au Theil-sur-Huisne. Là, de nombreuses maisons ont subi des inondations. Plusieurs impacts de foudres sont à l'origine de dégâts très importants sur trois maisons. La sous-préfète en visite une, littéralement carbonisée de l'intérieur. Le couple et les deux enfants de cinq et huit ans qui l'habitaient, ont tout perdu.

La foudre a explosé les plafonds de cette maison et a noirci tous les murs et le mobilier. - Eric Mas

Les élus soulignent l'entraide qui s'est immédiatement mise en place entre administrés. Mais c'est aussi certaines usines qui ont dû interrompre leur activité. Certaines ont perdu de la matière première, impactée par l'eau. C'est encore des cuves de fuel qui se sont retrouvées dans l'eau et qui ont pollué la rivière en crue.

La commune du Theil sur Huisne a déjà subi des inondations en 2008 et en 2012. Celle de La Rouge en 2009, 2012 et 2015.

La sous-préfète à l'écoute des élus à La Rouge. - Eric Mas

État de catastrophe naturelle

La commune nouvelle de Val-au-Perche a demandé la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle. La procédure peut prendre jusqu'à 18 mois, mais les délais pour déposer les dossiers sont très courts pour les particuliers, souligne la sous-préfète, Adeline Bard :

0:00
0:00

Les personnes victimes d'inondations doivent formuler une demande par écrit en mairie de Val-au-Perche, accompagnée d'une liste des dégâts subits et de photos, d'ici vendredi 8 juin 2018.

La procédure : les habitants ont cinq jours après les orages pour déposer une déclaration à leur assureur ET une déclaration en mairie. La Mairie demande la constatation de l'état de catastrophe naturelle. La préfecture y joint les rapports techniques et centralise toutes les demandes des communes. Puis elle transmet à la Direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises. Une réunion interministérielle statue sur l'intensité anormale du phénomène et émet un avis favorable ou défavorable., qui est publié au journal officiel. L'ensemble de cette procédure peut prendre jusqu'à 18 mois. Après notification de la décision interministérielle, les assureurs disposent d'un délai de trois mois pour indemniser les dommages matériels directs non assurables, liés à l'évènement.

Galerie photos

TOP NORMANDIE

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES