En ce moment : I PROMISED MYSELF - NICK KAMEN Ecouter la radio

Sainte-Cécile. AIM dans la Manche : les deux offres de reprise doivent être complétées

Deux offres de reprise des abattoirs AIM à Sainte-Cécile (Manche) ont été déposées, mais elles doivent être complétées selon des administrateurs judiciaires. Les repreneurs potentiels ont jusqu'au vendredi 22 juin 2018 pour préciser leurs offres

Sainte-Cécile. AIM dans la Manche : les deux offres de reprise doivent être complétées
Deux offres de reprise à compléter pour AIM dans la Manche - Thierry Valoi

Le sort de l'abattoir de porcs AIM à Sainte-Cécile (Manche) n'est pas encore fixé.

Placé en redressement judiciaire le mercredi 4 avril 2018 par le tribunal de commerce de Rouen (Seine-Maritime), les repreneurs potentiels avaient jusqu'à lundi 4 juin 2018, 17 heures, pour déposer leurs offres.

Deux offres qui doivent être complétées

Deux offres ont été reçues, celle d'un groupe de producteurs de porcs bretons, et celle d'un groupe franco-israélien.

Les administrateurs judiciaires estiment que ces dossiers de reprises ne sont pas complets, et réclament aux deux repreneurs potentiels de préciser leurs offres, Ils ont jusqu'au vendredi 22 juin 2018 pour le faire.

Le tribunal de commerce statuera sur l'avenir de l'entreprise qui compte 230 salariés le mercredi 4 juillet 2018.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Sainte-Cécile. AIM dans la Manche : les deux offres de reprise doivent être complétées