En ce moment : 2STEP - ED SHEERAN Ecouter la radio

Caen. [Photos] Mai 68: le Calvados précurseur de la mobilisation nationale

Les archives départementales du Calvados proposent un voyage dans le temps, à l'occasion du 50e anniversaire de mai 1968. Grâce à une exposition virtuelle, elles présentent les moments forts de cette année d'agitation sociale à Caen.

Caen. [Photos] Mai 68: le Calvados précurseur de la mobilisation nationale
Les archives du Calvados ont publié une exposition virtuelle faisant revivre les événements de mai 1968  à l'aide de photos, vidéos, affiches et divers documents. - Archives départementales du Calvados

À Caen, les prémices du mouvement de mai 68 se sont fait sentir dès le mois de janvier. À l'occasion de la visite du ministre de l'Éducation nationale, un millier d'étudiants manifestent à l'université.

Le Calvados précurseur

Mais c'est surtout du côté des usines que née la protestation. Dans l'agglomération de Caen, les ouvriers de la Saviem, de la Sonormel et Jaeger se mettent en grève plusieurs mois avant le printemps. Elles seront les premières à entreprendre cette mobilisation qui prendra par la suite une envergure nationale.

La Sonormel se met en grève dès le mois de janvier. Parmi les trois usines à l'origine de la contestation, deux sont des usines de femmes. - Archives départementales du Calvados

Le 26 janvier, des milliers de personnes défilent dans les rues de Caen à l'appel des syndicats. Devant la préfecture, un affrontement éclate entre les manifestants et les CRS. S'ensuit une nuit d'émeutes dans le centre-ville.

Le théâtre, lieu de débat

En soutien aux étudiants de Nanterre et de la Sorbonne, 600 Caennais manifestent à Caen le 6 mai. Mais la première grande manifestation caennaise sera le 10 mai  avec 1.200 à 2.000 étudiants, mais aussi des enseignants qui grossissent le cortège.

Le 10 mai 1968 marque la première grande manifestation caennaise. - Archives départementales du Calvados

    • Lire aussi: Mai 68: les Rouennais sont aussi dans la rue

Trois jours plus tard, tout bascule : ouvriers et étudiants s'unissent autour de revendications communes. La grève générale paralyse tout le Calvados. 10.000 personnes manifestent à Caen.

Piquet de grève à l'usine Moulinex de Cormelles-le-Royal, qui rejoint la grève fin janvier. - Archives départementales du Calvados

À Caen, les tensions se cristallisent autour du Théâtre - Maison de la culture. En conflit avec la municipalité, le lieu ouvre ses portes aux contestataires et devient un lieu de débat.

Le 24 mai, une nouvelle manifestation réunit 4.000 personnes. Le 29 mai, en réaction aux Accords de Grenelle, les syndicats organisent le blocage de la ville en fermant pendant plusieurs heures les principales entrées de Caen. Cette démarche non violente fera beaucoup parler au niveau national. En cette fin mai, on compte 70.000 grévistes.

En juin, le travail reprend progressivement dans les usines : SMN, Moulinex, Citroën… rentrent tour à tour dans le rang. Le 1er juillet, les étudiants lèvent l'occupation de la fac.

Pratique. Découvrez l'exposition des archives départementales du Calvados en cliquant sur le lien ici.

Galerie photos
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Pour aller plus loin
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Caen. [Photos] Mai 68: le Calvados précurseur de la mobilisation nationale