Les deux usines d'éoliennes du Havre menacées

Les deux usines d'éoliennes du Havre menacées

Siemens-Gamesa menace de ne plus construire ses deux usines du Havre si les négociations du tarif de rachat de l'électricité de ses parcs offshores échouent avec le gouvernement. - Illustration

Le
Par : Gilles Anthoine

Le projet de construction de deux usines de pièces d'éoliennes offshore au Havre (Seine-Maritime) est menacé. Ces usines doivent être construites par Siemens-Gamesa qui gèle le projet alors que le gouvernement veut renégocier les tarifs de rachat des futurs parcs au large des côtes françaises.

Coup dur pour Le Havre (Seine-Maritime) et coup de pression au gouvernement pour Siemens-Gamesa. L'industriel doit construire deux usines de pièces d'éoliennes offshore dans la cité Océane avec 750 emplois à la clé. Mais le projet est menacé.

La renégociation des tarifs au cœur du conflit

"Clairement il n'est pas exclu que le projet soit complètement annulé si la renégociation des tarifs de rachat entre le gouvernement et les industriels n'aboutit pas", indique Cédric Turnaco, le directeur de la communication de Siemens-Gamesa en France. Le gouvernement a annoncé mi-avril 2018 qu'il allait renégocier les tarifs de rachat de l'électricité produite par six parcs éoliens en projet. Les deux usines du Havre doivent fournir trois de ces parcs prévus au large de l'île d'Yeu-Noirmoutier, de Saint-Brieuc et de Dieppe-Le Tréport en Seine-Maritime.

Projet havrais en suspens

La signature du protocole de réservation de l'espace sur le port du Havre prévue au premier trimestre 2018 est "retardée" ainsi que le dépôt de permis de construire pour les deux usines que Siemens-Gamesa espérait concrétiser également au 1er semestre.

(avec l'AFP)


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques