Disparition de Léo à Romilly-sur-Andelle : la thèse de l'accident se confirme

Disparition de Léo à Romilly-sur-Andelle : la thèse de l'accident se confirme

C'est derrière ces arbres que se situe la maison familiale qui donne sur la rivière Andelle.

Le
Par : Amaury Tremblay

La gendarmerie des Andelys (Eure) et le procureur d'Évreux ont fait un nouveau point, mardi 17 avril 2018, au quatrième jour de recherches après la disparition de Léo, 3 ans. Il reste introuvable depuis samedi 14 avril 2018, à Romilly-sur-Andelle.

Les recherches se sont poursuivies, mardi 17 avril 2018, dans le secteur de Romilly-sur-Andelle (Eure) pour tenter de retrouver le petit Léo, âgé de 3 ans. Le garçon n'a plus été vu depuis samedi 14 avril 2018, dans le jardin de la maison familiale. "Les recherches aquatiques se sont concentrées notamment sur la Seine avec l'appui d'une embarcation de la brigade fluviale de Rouen équipée d'un supersonar, explique un communiqué transmis par la gendarmerie de l'Eure, et des plongeurs de la gendarmerie afin de sonder les berges et les fonds du fleuve."

    • Lire aussi : Disparition à Romilly-sur-Andelle : émotion à l'école, Léo introuvable

Une mobilisation aussi forte que la veille, mais "jusqu'à ce jour, les recherches et les investigations pour retrouver Léo sont demeurées vaines", précise la gendarmerie.

L'accident se confirme

Une enquête judiciaire, ouverte pour disparition inquiétante et diligentée par le parquet d'Évreux, est toujours en cours. "La piste accidentelle est maintenant privilégiée", précise le communiqué, alors que le substitut du procureur de la République d'Évreux, Antoine Barat, s'est longtemps refusé à écarter la piste criminelle, tout en s'orientant vers la thèse accidentelle.

Lundi 16 avril 2018, lors d'un point presse à Romilly-sur-Andelle, les enquêteurs avaient indiqué que les recherches menées par les équipes cynophiles n'avaient rien donné. Une exploitation des caméras de vidéosurveillance, dans les alentours du domicile familial, a également été menée.

"À l'issue des recherches dans le milieu aquatique, l'enquête judiciaire se poursuivra sous la direction du parquet d'Évreux", conclut le communiqué, alors qu'une information judiciaire devrait être ouverte, avait indiqué le substitut du Procureur.


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques