Éolienne en mer : la plateforme de maintenance de Ouistreham en attente

À cause des différents recours contre le futur parc éolien au large de Courseulles-sur-Mer (Calvados) et de la volonté du gouvernement de renégocier les tarifs de l'électricité produite, la construction du parc de maintenance éolienne de Ouistreham prend du retard.

Éolienne en mer : la plateforme de maintenance de Ouistreham en attente

Vue aérienne de l'avant port de Ouistreham. © ©Photo aérienne V.Laisney pour PNA

Par Margaux Rousset

La plateforme de maintenance éolienne qui doit être implantée sur le port de Ouistreham (Calvados) verra-t-elle le jour ? Le site doit assurer la maintenance du futur parc de 75 éoliennes de Courseulles-sur-Mer.

Pas de construction avant 2019

Mais la construction est sans cesse repoussée par les différents recours portés contre le futur parc, et plus récemment par le gouvernement qui s'apprête à renégocier les tarifs de rachat de l'électricité qui sera produite.

    • Lire aussi : Éolien en mer : le gouvernement menace de relancer les appels d'offres

"Nous nous tenons prêts depuis 2015, mais nous savons que la construction ne débutera pas avant septembre 2019 au mieux", explique Philippe Deiss directeur général de Port Normands associés en charge de la construction du terre-plein qui doit accueillir la plateforme. La plateforme, elle, sera construite par EDF.

L'avant-port de Ouistreham devrait avoir ainsi un nouveau visage. En septembre prochain, des travaux pour le dispositif d'embectage doivent commencer. L'objectif est de sécuriser l'entrée et la sortie de l'écluse et d'offrir un accès au port à des navires plus importants.

Schéma de l'avant-port de Ouistreham. - ©oreka

Galerie photos

TOP SOCIETE

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES