En ce moment : LITTLE DOLLS - INDOCHINE Ecouter la radio

En ce moment
abonnement

Caen. Rugby : le Stade Français taille patron devant l'Ovalie Caennaise

Désormais certaine de monter en Top 16 l'an prochain, l'Ovalie Caennaise avait à cœur de prendre sa revanche contre le Stade Français ce dimanche 1er avril. Mais finalement, la rencontre a pris une toute autre tournure. Caen s'est logiquement incliné 36-14.

Caen. Rugby : le Stade Français taille patron devant l'Ovalie Caennaise
Julie Duval et les Caennaises ont subi le jeu parisien. Bien plus athlètique, le Stade Français a utilisé ses ailes à merveille. - Léa Quinio

L'entame de la rencontre annonçait clairement la couleur des débats. C'est un gros combat physique auquel on assiste entre le 2e et 3e de la poule. Les parisiennes stagnent dans le camp caennais avant que Caen bénéficie d'une pénalité à 40m mais Solveig De la Hougue rate l'occasion de prendre le pas. Les choses s'enchaînent et les locales profitent d'une touche manquée pour aplatir à l'autre bout du terrain. Il sera non transformé (5-0, 22'). Une pression intenable s'invite dans les deux camps, avant que Constanty déboule à vive allure côté droit et corse l'addition (12-0). Caen souffre, retourne dans ses travers, et réagit juste avant la pause par le biais de Romane Silvestre (12-7, 39').

Des ailes bien trop rapides

Alors remontées pour le 2e acte, l'Ovalie Caennaise subit d'entrée de jeu et prend un coup derrière la tête en encaissant le 3e essai de la partie. Constanty, bien plus athlétique et tout en vitesse creuse l'écart à deux reprises d'une course de plus de 100m (24-7). Les Calvadosiennes manquent quant à elles de solution autour du porteur de balle et de continuité, malgré un essai d'Alicia Tetrel. Le Stade Français, bien déterminé à gagner ce 2e combat de haut de tableau pour regagner sa 2e place, ne démord pas et assomme son adversaire (36-14). La victoire est amer mais logique au bout du compte.

Réactions.
Jeff Mouton (entraîneur, Caen) : "On tombe tout simplement dans le panneau du Stade Français. On savait que ça allait être une équipe qui allait être agressive et jouer vite sur les ailes. On a subi, on les a regardé jouer tout simplement. Il aurait fallu être plus agressives en défense et être capables d'enchaîner des séquences. On retrouve les mêmes erreurs qu'au match aller. C'est vraiment frustrant". 

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Petites Annonces
Immobilier
Urgent vend maison
Urgent vend maison Ernes (14270) 241 000€ Découvrir
Charmant et spacieux studio
Charmant et spacieux studio Vence (06140) 770€ Découvrir
Beaulieu
Beaulieu Caen (14000) 0€ Découvrir
MAISON BREHAL
MAISON BREHAL Bréhal (50290) 400€ Découvrir
Automobile
Peugeot Partner Totem Clim 1,6l HDI 16V 75 ch
Peugeot Partner Totem Clim 1,6l HDI 16V 75 ch Val-d'Arry (14210) 4 500€ Découvrir
Caravane GRUAU Tradition 40 CP
Caravane GRUAU Tradition 40 CP Rouen (76000) 2 500€ Découvrir
Renault Megane
Renault Megane Coutances (50200) 2 000€ Découvrir
Vends Mercedes Classe A
Vends Mercedes Classe A Argences (14370) 29 000€ Découvrir
Bonnes affaires
A SAISIR CONGELATEUR 311 L WIRLPOOL
A SAISIR CONGELATEUR 311 L WIRLPOOL Bruc-sur-Aff (35550) 200€ Découvrir
Perdu pendendif
Perdu pendendif Petit-Couronne (76650) 0€ Découvrir
Vends machine à coudre ancienne à pédale
Vends machine à coudre ancienne à pédale Bonsecours (76240) 50€ Découvrir
Colonne de salle de bain
Colonne de salle de bain Rouen (76000) 120€ Découvrir
L'application mobile de Tendance Ouest
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
Jeux : Gagnez votre enceinte JBL PartyBox Encore
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
Caen. Rugby : le Stade Français taille patron devant l'Ovalie Caennaise