Dieppe : prétextant une rage de dent, un automobiliste contrôlé à 182 km/h

Un automobiliste âgé de 37 ans a été interpellé, dimanche 11 mars 2018, en fin d'après-midi, par les gendarmes de Dieppe (Seine-Maritime). L'homme a été contrôlé à la vitesse de 182 km/h au lieu de 110.

Dieppe : prétextant une rage de dent, un automobiliste contrôlé à 182 km/h

Les gendarmes de la Brigade motorisée de Dieppe ont arrêté le conducteur, âgé de 37 ans, alors qu'il roulait à 182 km/h contre 110.

Par Amaury Tremblay

C'est une excuse originale que les gendarmes de la Brigade motorisée de Dieppe (Seine-Maritime) rapportent sur leur compte Facebook après un contrôle routier. Un conducteur, âgé de 37 ans, a été interpellé dimanche 11 mars 2018, en fin d'après-midi.

À bord de sa voiture de marque BMW, le trentenaire a été contrôlé à la vitesse de 182 km/h, au lieu de 110 km/h sur cette portion de route. La vitesse retenue par les gendarmes est de 172 km/h.

Une dizaine d'excès de vitesse

Les gendarmes ont ensuite escorté le véhicule jusqu'à la brigade de gendarmerie de Totes pour entendre l'automobiliste sur les faits. Si les dépistages d'alcoolémie et de stupéfiant se révèlent négatifs, le fautif justifie son excès de vitesse en invoquant une rage de dents. Il déclare alors avoir un rendez-vous chez le dentiste.

Mais les gendarmes s'aperçoivent rapidement que le conducteur a déjà 30 mentions concernant des infractions dont 11 pour excès de vitesse. Son permis de conduire a d'ailleurs été annulé à deux reprises.

Comme il ne reste plus que deux points au mis en cause sur son permis actuel, celui-ci sera aussi annulé pour une troisième fois. Les gendarmes ont également procédé à sa rétention immédiate compte tenu du grand excès de vitesse.

TOP SOCIETE

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES