Existence des guerrières vikings : l'avis d'un archéologue de Caen

À l'heure où la journée des droits des femmes est célébrée, jeudi 8 mars 2018, des archéologues continuent de débattre sur leur place dans la société viking, suite à une découverte survenue l'été dernier en Suède. Pour Vincent Carpentier, établi à Caen, "des femmes jouissant d'un statut particulier ont bien existé", il y a plus de dix siècles.

Existence des guerrières vikings : l'avis d'un archéologue de Caen

Les femmes guerrières ont depuis longtemps alimenté la mythologie viking. Une découverte réalisée en Suède rapproche littérature et réalité. © DR

Par Maxence Gorréguès

L'information relevait jusque-là du fantasme. Une vision largement exploitée par la littérature et des séries télévisées. Mais l'identification d'une prestigieuse guerrière Viking à l'été 2017, que les scientifiques pensaient jusque-là être un homme, permise grâce à des analyses génétiques, a relancé le débat sur la place des femmes dans cette société.

    • Lire aussi. Un centre dédié aux Vikings près de Caen en 2021

"D'autres analyses dans ce sens-là ont été réalisées par la suite pour savoir s'il s'agissait d'une anomalie et nous nous sommes rendu compte que c'était relativement fréquent, explique Vincent Carpentier, archéologue à Caen (Calvados), spécialiste des traces laissées par les Vikings en Normandie. Depuis, le sujet alimente les conversations !"

Des femmes au statut particulier

La découverte a été réalisée par des chercheurs suédois sur l'île de Björkö à l'ouest de Stockholm, sur une sépulture du Xe siècle. Les restes du corps de la célèbre tombe de Birka, avaient été exhumés dès 1880. Y avaient été retrouvés à ses côtés une épée, un couteau, une lance, des flèches, des boucliers et deux chevaux, sur cette zone connue pour avoir été un important comptoir maritime.

    • Lire aussi. Près de Caen, remontez le temps jusqu'à l'époque des Vikings

"Cette découverte modifie l'analyse établie jusque-là sur les guerriers vikings, forcément des hommes", même si la prudence est de mise. "Est-ce qu'il s'agit de sépultures de guerrières, de femmes qui auraient vécu par les armes et le pillage ? Ou est-ce qu'il s'agit d'autre chose, avec une interprétation du mobilier retrouvé qu'il faut peut-être un peu nuancer ?"

Il semble acquis cependant que dès les IXe ou Xe siècle, des femmes avec un statut particulier, ont eu un rôle à jouer dans l'organisation de la société viking :

De quoi offrir un nouvel aperçu sur cette société qui ne manque pas de questionner les archéologues pour de nombreuses années encore.

TOP SOCIETE

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES