En ce moment : FAIS-MOI PENSER - TOM FRAGER Ecouter la radio

Alençon. Rentrée scolaire 2018 : 563 écoliers en moins, 27 fermetures de classes et 8 ouvertures dans l'Orne

Le Conseil Départemental de l'Éducation National (CDEN) s'est réuni jeudi 22 février 2018 en préfecture de l'Orne. Cette réunion purement consultative a permis de connaître les ouvertures et fermetures de classes pour la rentrée de septembre 2018.

Alençon. Rentrée scolaire 2018 : 563 écoliers en moins, 27 fermetures de classes et 8 ouvertures dans l'Orne
563 écoliers en moins à la rentrée 2018 dans l'Orne. - Eric Mas

À quelques ajustements près, la carte scolaire dans l'Orne pour la rentrée de septembre 2018 dans le 1er degré, est désormais fixée, après la réunion de CDEN (composé des syndicats d'enseignants, parents d'élèves, de maires et représentants du Conseil départemental, et bien évidemment de l'Éducation Nationale) qui s'est réunie jeudi matin 22 février en préfecture.

563 écoliers en moins

L'Orne compte 19.900 élèves répartis dans 175 écoles. Conséquence de la démographie négative de l'Orne, il y aura 563 écoliers ornais en moins pour la rentrée 2018, avec 27 fermetures de classes, pour 8 ouvertures. Néanmoins, l'Orne ne devra " rendre " que 4 postes, là où mathématiquement il y faudrait en rendre 25...

Quels choix ?

L'inspectrice d'académie explique ses arbitrages par le dédoublement des CP et CE1 en Rep+, des CP en Rep. Mais aussi par la volonté de favoriser les 29 écoles rurales les plus pauvres, qui ont besoin d'une attention particulière. C'est l'augmentation (+2) du nombre de postes d'enseignants en éducation spécialisée " rased ", mais aussi en faveur des élèves de moins de 3 ans. C'est mieux qu'ils viennent tôt dans le secteur public, plutôt qu'ils n'aillent dans le privé, explique la Directrice académique Françoise Moncada.

Augmenter la réussite

C'est enfin 6 affectations d'inspecteurs pour aider les écoles isolées, tant sur la formation que sur l'accompagnement des besoins locaux. Françoise Moncada, directrice de l'Éducation Nationale dans l'Orne :

Françoise Montada

Syndicats, élus et parents d'élèves ont rendu un avis négatif, quant à cette carte scolaire, à 11 voix " contre ", 6 abstentions et zéro " pour ". Un avis qui n'est que purement consultatif.

Avis négatif également (13 "contre"/ 3 abstentions/ 1 "pour") concernant le second degré, qui verra 115 collégiens de moins, et 12 équivalents temps plein supprimés.

Réaction syndicale

Le syndicat d'enseignants SnuIpp-Fsu estime qu'il y a eu échange, mais que chacun a campé sur ses positions, que cette carte scolaire ne va pas permettre d'atteindre les objectifs annoncés, que la Dasen a campé sur ses priorités. Le syndicat a déposé une motion pour une meilleure répartition des moyens, acceptée par syndicats et parents d'élèves. Les élus se sont abstenus.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Alençon. Rentrée scolaire 2018 : 563 écoliers en moins, 27 fermetures de classes et 8 ouvertures dans l'Orne