Cour d'appel : les avocats ne sont pas seuls à vouloir la garder à Caen

Près de 200 avocats et magistrats, accompagnés de quelques élus politiques et représentants du monde économique étaient rassemblées à Caen (Calvados), vendredi 26 janvier 2018 pour témoigner de leur volonté de voir la Cour d'appel conserver ses compétences.

Cour d'appel : les avocats ne sont pas seuls à vouloir la garder à Caen

200 avocats et magistrats de Caen mobilisés pour que leur cour d'appel soit la cour référente en Normandie, vendredi 26 janvier 2018.

Par Maxence Gorréguès

À Caen, la mobilisation pour le maintien de la Cour d'appel dans la préfecture du Calvados se poursuit. 200 avocats et magistrats étaient rassemblés vendredi 26 janvier 2018, devant le tribunal de la place Gambetta. Mais pas seulement. Ils étaient rejoints par différents acteurs de la vie locale : des élus politiques, des citoyens, ainsi que des représentants du monde économique comme Michel Colin, le président de la Chambre de commerce est d'industrie pour qui il est inconcevable que Caen perde sa Cour d'appel ou tout du moins une partie de ses compétences. "L'enjeu est pour l'aménagement du territoire. Qui a affaire aux tribunaux ? Le justiciable, les personnes, les entreprises...", a-t-il commenté.

    • Lire aussi. Possible fermeture de la cour d'appel de Caen, les avocats contre-attaquent

Réunion annulée

La réforme de la carte judiciaire est attendue au printemps. Une réunion entre le barreau de Caen et des représentants du ministère de la justice pour évoquer cette question devait avoir lieu lundi 29  janvier. Elle est annulée à cause de la tension sociale actuelle au sujet des conditions de travail des gardiens de prison.

TOP SOCIETE

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES