Football féminin (Coupe de France) : l'AG Caen éliminé logiquement par Marseille en 32e de finale (0-6)

La hiérarchie a largement été respectée sur le terrain de Venoix ce dimanche 7 janvier entre l'Olympique de Marseille (D1) et l'AG Caen (R1) pour le compte des 32e de finale de Coupe de France. Sans démériter, les caennaises n'ont rien pu faire.

Football féminin (Coupe de France) : l'AG Caen éliminé logiquement par Marseille en 32e de finale (0-6)

Coraline Vedier a surement vécu l'un des matchs les plus prestigieux de sa carrière de footballeuse. © Léa Quinio

Par

L'Olympique de Marseille savait à quoi s'attendre. Les caennaises, situées deux divisions plus bas, optaient pour un bloc bas dès l'entame de match. Bien en place, les locales posaient problème aux focéennes avant d'être réellement mise en danger à la 10e minute de jeu sur une frappe de Traore. Le jeu peinait à se décanter côté locales, quand Margaux Huaumé lançait Floriane Gaudry dans le dos de la défense qui butant sur Richard, avait l'ouverture du score au bout des crampons. Un ascenseur émotionnel qui coûtait cher aux caennaises, directement punies en contre-attaque par Asseyi (0-1, 16') avant de doubler la mise avant la pause par l'intermédiaire de Gadea (0-2, 43').

Le calme avant la tempête

De retour des vestiaires, Caen piochait à rester groupé défensivement, laissant quelques espaces aux marseillaises, largement exploitées par Cardia (0-3, 50') ou encore Asseyi d'une magnifique majder (0-4, 70'). Cela se complique pour les caennaises, qui, pas ridicules,  peinaient tout de même à passer la ligne médiane. Malgré la bonne volonté locale, Bretigny corsait l'addition (0-5, 86') suivie d'Asseyi (0-6, 91'), signant un triplé pour son retour en Normandie. Un score sévère pour l'AG Caen mais pas illogique au vue du monde d'écart séparant les deux formations. Une belle aventure qui restera longtemps dans les mémoires du petit poucet...

Fiche technique.

AG Caen : Ferey, Vedier, Lemarié, Charlot, Bastard, Lefevre, Gaudry F., Ryba, Gaudry C., Huaume-Danet, Laporte, Arslan, Painblanc, Laigle, Agin, Tison. Entr : Vincent Hie.

Olympique de Marseille : Richard, Soulard, M'Bassidje, Gadea, Lakrar, Pizzala, Alidou d'anjou, Fridriksdottir, Asseyi, Cardia, Traore, Ferral Montalvan, Laplacette, Dali, Saint-Leger. Entr : Christophe Parra.

Réactions.

Vincent Hie (Caen) : "C'est une défaite logique face à une équipe de D1. Il y a un peu de regrets par rapport à la première occasion car on aurait pu mené le score, mais qui nous a donné un sursaut de confiance qui nous a puni directement derrière. Mais je suis fière des filles car elles n'ont rien lâché en étant dominées. Elles ont fait les efforts, je suis content".

Margaux Huaume-Danet (Caen) : "Clairement on a senti la différence de niveau. Elles sont plus techniques et rapides que nous. Quand moi je faisais un pas, elles en faisaient trois, c'est impressionnant la différence de physique qu'il peut y avoir entre des amateurs comme nous et des semi-pros. Je suis contente car on a réussi a leur posé des problèmes, notamment en première période. Ça restera vraiment un super souvenir !"

Viviane Asseyi (Marseille) : "Caen a bien joué le coup et n'a rien lâché jusqu'au bout. J'avais ma famille et la section féminine de Quevilly qui était là, ça fait plaisir. C'est vrai que quand je reviens là, ça me sourit car je marque. Je reviendrai plus souvent je crois !"

Galerie photos

TOP SOCIETE

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES