Après l'incendie de leur squat, les migrants relogés à la salle des fêtes de Mondeville

Après l'incendie de leur squat, les migrants relogés à la salle des fêtes de Mondeville

Les migrants ont été relogés dans la nouvelle salle des fêtes de Mondeville pour une durée de trois jours. © Maxence Gorréguès

Le
Par : Margaux Rousset

Samedi 23 septembre 2017, un incendie a détruit un bâtiment dans le secteur de Mondeville (Calvados) occupé par une soixantaine de migrants. Ils ont été provisoirement relogés dans la nouvelle salle des fêtes de la commune.

Après l'incendie d'un bâtiment appartenant à Ports Normands Associés samedi 23 septembre 2017 sur la Presqu'île à Mondeville (Calvados), la soixantaine de migrants qui occupait les lieux a été relogée dimanche 24 septembre 2017 dans la nouvelle salle des fêtes de Mondeville.

    • Lire aussi. Violent incendie dans un bâtiment désaffecté, à proximité d'un dépôt pétrolier près de Caen

L'origine de l'incendie est pour l'heure méconnue, une enquête est en cours. Le bâtiment de 250m2, un ancien cabinet d'architecte construit sur un blockhaus, devait être détruit. La procureure de Caen a mis la procédure de démolition en suspend le temps de l'enquête. Sur place, seuls restent quelques vélos épargnés par l'incendie appartenant aux migrants.

À l'abri pour trois jours

La ville de Mondeville a donc trouvé un abri pour les migrants pour une durée de trois jours. Les mineurs non accompagnés doivent être pris en charge par le service d'Aide Sociale à l'Enfance du conseil départemental du Calvados.
Sur place, des bénévoles de la Croix Rouge apportent leur soutien via des victuailles et des couvertures.


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques