Seine-Maritime : rentrée agitée au collège de Gruchet-le-Valasse

Seine-Maritime : rentrée agitée au collège de Gruchet-le-Valasse

Les professeurs réclament l'ouverture d'une cinquième classe de 6e. ©

Le
Par : Pierre Durand-Gratian

Les enseignants du collège Jean Monet de Gruchet-le-Valasse (Seine-Maritime) ont bloqué la rentrée des 6e, lundi 4 septembre 2017. Le mouvement doit se poursuivre, mardi 5 septembre, avec le blocage des rentrées des 5e, 4e et 3e.

Les enseignants du collège Jean Monet de Gruchet-le-Valasse ont dit stop, lundi 4 septembre. Ils ont bloqué la rentrée des 6e pour tenter de se faire entendre. Au coeur du problème, des classes trop chargées en 6e cette année (30,75 élèves par classe) ce qui nuit, selon eux, à la qualité de l'enseignement et à la sécurité de l'établissement.

8 élèves relèvent de l'enseignement spécialisé

Parmi les 115 élèves de 6e pour cette rentrée 2017-2018, 2 élèves relèvent de l'Institut médico-éducatif (IME) et 6 relèvent d'Unités localisées pour l'inclusion scolaire (ULIS). Il s'agit de dispositifs spécifiques pour des enfants qui souffrent de déficience mentale ou de troubles de l'apprentissage. Or, n'ayant pas pu trouver de places disponibles, ces élèves sont scolarisés dans un établissement public classique. "Nous voulons les accueillir avec les moyens pour qu'ils soient dans de bonnes conditions. Nous ne pouvons pas accueillir des élèves qui relèvent d'un niveau CP avec des élèves d'un niveau 6e normal dans des classes à 30. Cela devient impossible", explique Valérie Collangette, professeur de sport au collège Monet et cosecrétaire du SNEP-FSU. Écoutez-la.

Des classes trop petites

Autre problème selon la responsable syndicale, les classes elles-mêmes qui ne sont pas prévues pour accueillir plus de 28 élèves. "Au-delà, les élèves ne sont plus en sécurité. (...) Ce n'est pas possible d'installer les enfants dans les classes sans boucher les issus de sécurité et empêcher toute circulation du professeur dans la classe". La situation a été expliquée aux parents d'élèves qui, pour certains, seront aussi mobilisés sur la deuxième journée de blocage, mardi 4 septembre 2017.

Les grévistes réclament l'ouverture d'une cinquième classe de 6e dans le collège et espèrent obtenir au plus vite un rendez-vous au rectorat.


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques