Guillaume Raymond, nouveau directeur de cabinet de préfet de l'Orne

Guillaume Raymond, nouveau directeur de cabinet de préfet de l'Orne

Guillaume RAYMOND, nouveau directeur de cabinet du préfet de l'Orne.

Le
Par : Eric Mas

Un nouveau directeur de cabinet vient de prendre ses fonctions à la Préfecture de l'Orne, à Alençon. Guillaume Raymond arrive en Normandie après huit années passées en Martinique.

Depuis quelques jours, la préfecture de l'Orne n'avait plus ni préfet, ni directeur de cabinet, appelés à d'autres fonctions.

Guillaume Raymond, 39 ans, a pris ses nouvelles fonctions de directeur de cabinet à Alençon (Orne) mardi 1er août 2017. C'est le premier poste de Directeur de cabinet de préfet pour ce natif des Pyrénées Orientales, qui a fait ses études de droit à Perpignan, avant un DEA de droit public à Aix en Provence, puis l'IRA à Lille.

Premier poste à Compiègne

Un premier poste durant quatre ans à la sous-préfecture de Compiègne (Oise) lui a fait gérer le service de l'accueil du public. "C'était à l'époque où les salariés du fabricant de pneus Continental sont venus saccager le bureau du sous-préfet", se souvient-il.

Huit ans à la Martinique

Guillaume Raymond a ensuite passé huit années en Martinique. D'abord au bureau de la politique de la ville à Fort de France et au Lamentin, avec aussi la REAT (réorganisation administrative territoriale).

Durant cinq ans, à partir de janvier 2012, il a aussi été responsable de la sécurité de l'île, sujette aux événements sismiques et cycloniques; ces derniers étant particulièrement sensibles dans les bananeraies. À ce poste, il a aussi eu à gérer trois épidémies: dengue, chikungunya et zika. Cette dernière avec 100 000 personnes contaminées, dans un contexte où le tourisme fait vivre l'île.

Ce fut aussi la problématique des algues Sargasses qui envahissent les plages avec leur odeur nauséabonde…

Contrat de deux ans dans l'Orne

"Je voulais du contraste", explique celui qui se définit comme "aide de camp du préfet", mais aussi "force de proposition". Il admet que l'Orne est pour lui "un département inconnu mais plein de richesses, curieux de découvrir ce territoire authentique". Ses priorités y sont la sécurité: délinquance, contrôles routiers, radicalisation, sécurité publique, dans les écoles "où des exercices seront organisés en septembre ou octobre", et plus généralement sur toutes les manifestations publiques compte tenu du contexte national.

Celui qui a du mal à se dévoiler explique "pratiquer le trail, avoir couru plusieurs marathons, et adorer le cinéma."


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques